Lassi mangue, coco & cardamome

lassi mangue coco cardamonePréparation 10 mn ; Repos : 2 heures pour les glaçons

Pour deux grands verres
(ou quatre verres de cantine, 12,5 cl)
– 2 mangues bien mûres,
– 20 cl de lait de coco (10 cl + 10 cl),
– 1 cuillère à café de graines de cardamome,
– 1 yaourt nature (125g),
– 15 cl de lait,
– une pincée de sel,
– de la noix de coco râpée (facultatif).
. Lire la suite

Publicités

Smoothie vert, banane et mangue

smoothie vert banane et mangueCongélation : 6h ; Préparation : 7 mn.

Pour au moins 4 verres :
(12,5 cl, « verre de cantine »)
-100g d’épinards,
– 1 banane mûre,
– ½ mangue congelée,
– 25cl de lait.
.

¤ La veille, peler une mangue, débiter grossièrement la chair et placer au congélateur.

¤ Dans un blender : ajouter les épinards, la banane mûre, la mangue surgelée puis le lait. Mixer 2 minutes jusqu’à ce que le mélange mousse.

¤ Servir bien frais.

.

Pour le lait, allons sur le végétal un peu, sur l’avoine voire l’amande (qui passe très bien pour ce smoothie). La saison de l’épinard c’est avril à novembre, mais avec des épinards congelés, cela fonctionne aussi très bien ! (oui, j’ai testé (non, je n’ai pas eu peur (oui, c’est très bon))).

Au niveau du goût, c’est la banane qui envahit le palais, on sent également bien la mangue, les épinards restent très discrets – presque inexistants – mais donnent une belle couleur et de bons apports.

.

smoothie vert banane et mangue.

C’est la recette d’Argone qui est testée et validée.

Lait de citrouille épicé

lait de citrouille epicePréparation : 16 mn ; Cuisson : 7 mn.

Pour une grande tasse :
– 80g de chair de cucurbitacée (citrouille, potimarron, butternut ou doubeurre, potiron)
– 20cl de lait (végétal : noisette, amande, soja…ou demi-écrémé, entier)
– 1 cuillère à café rase d’épices au choix : cannelle, gingembre, muscade, cardamome
– un tronçon de 2cm de gousse de vanille ou ½ cuillère à café d’extrait de vanille,
– 1 cuillère à soupe rase de sucre de canne (facultatif),
– 1 shot de café (facultatif).

.

¤ Récupérer 80g de chair de cucurbitacée. La couper en gros cubes et la plonger 5 à 7 minutes dans de l’eau bouillante. Puis mixer la chair ou l’écraser finement à la fourchette ; la mélanger au lait.

¤ Dans une casserole, verser le mélange lait-citrouille. Incorporer les épices. Puis couper dans la longueur la gousse de vanille avec un couteau, gratter avec la pointe pour extraire les graines ou verser l’extrait de vanille.

¤ A feu doux, chauffer jusqu’à obtenir un lait fumant, frémissant mais pas porté à ébullition.

¤ Verser dans une grande tasse et y distiller une dose de café chaud si souhaité, sucrer. Saupoudrez de l’épice choisie.

.
.

La citrouille et le potimarron sont favorisés pour leur goût sucré un peu plus marqué.
Je t’avoue tout, non seulement je gratte les graines pour porter le lait au frémissement, mais j’y plonge aussi la gousse !
.

Selon le choix de vos ingrédients, on peut obtenir des résultats assez différents. Imaginez un lait de citrouille avec du lait entier de vache, vanille, cannelle ; et un avec du lait de noisette, du potiron, de la vanille, de la cardamome et du gingembre.

Si vous aimez le café, il est pourtant possible que n’aimiez pas le mélange café/citrouille. J’ai été très intriguée et cela m’a bien plu ! Le lait-citrouille-tout-court est tout aussi bon (et plaira au plus grand nombre).

.

Il n’est jamais trop tard pour tester une recette que j’ai épinglée l’année dernière, celle de Laurence de Petits repas entre amis.
.

Enregistrer

Punch aux fruits d’hiver (grenade & orange)

.

punch aux fruits d hiverIngrédients :
Entre parenthèses, les doses pour 1L d’alcool
– 1L de jus de cranberries (4 à 5L),
– 250ml de rhum blanc (1L),
– 2 cuillères à soupe de sucre liquide (8),
– 2 grenades (6 à 8),
– 1 grosse orange (4).

.

¤ Verser les liquides et le sucre, remuez doucement.

¤ Découper chaque orange en deux puis en rondelles. Égrainer chaque grenade en enlevant avec précaution la membrane blanche. Ajouter les fruits au punch.

¤ Laisser macérer 48 heures minimum, au frais  ; à l’extérieur ou dans une pièce fraiche.

.
.
Les doses données pour 1L de rhum blanc sont celles que j’ai utilisées pour 15 personnes (en plus d’autres boissons).

Reines des fruits d’hiver, les grenades sont en ce moment grosses et juteuses. L’égrainage a été relativement long et nous sommes sceptiques quant à leur apport de goût. Les graines de grenade ne flottent pas, c’est donc tout à fait normal qu’elles coulent au fond de votre contenant. Un punch bien apprécié et qui diffère un peu de ceux croisés habituellement. Un vrai punch à l’habit hivernal !

En plus tu fais d’une pierre deux coups car les cranberries-canneberges-airelles sont recommandées en cas d’infection urinaire. En gros, tu viens de faire du préventif sur tes invités. Mais ça, il parait que cela ne se dit pas.

En cas de surplus de punch, pensez à le congeler dans des bouteilles en plastique ; sans oublier la place nécessaire que remplira le liquide une fois congelé.

.

La recette provient de chez Anna & Olivia.

Lait de poule (egg nogg)

.

lait de poule egg noggPréparation : 4 mn ; Cuisson : 6 à 8 mn

Ingrédients pour 3 à 4 verres de cantine (25 cl) :
– 50 g de sucre,
– 160ml de lait,
– 160ml de crème liquide légère,
– rhum (facultatif à 50 ml maximum),
– 2 jaunes d’œufs,
– 1/2 gousse de vanille ou un peu d’extrait de vanille,
– 1 clou de girofle,
– 1 pincée de cannelle,
– 1 pincée de muscade.

.

.
.

¤ Dans un casserole, faire chauffer à feu doux le lait, la vanille, le clou de girofle et les épices.

¤ Pendant ce temps, mélanger énergiquement les jaunes et le sucre dans un bol. Doser la crème dans un contenant et ajouter la pincée de muscade.

¤ Lorsque le lait est chaud, verser le contenant de la casserole sur les jaunes+sucre et battre. Remettre dans la casserole et  sur le feu pendant 3 minutes jusqu’à ce que la préparation s’épaississe, remuez de temps en temps.

¤ Verser dans les verres en filtrant avec une passoire puis rajouter la crème et un peu de rhum. Consommer tiède ou froid.

.
.

Je n’avais pas encore consommé de egg nogg pour la période des festivités cette année, c’est maintenant chose faite.

L’ajout d’alcool est facultatif ; on utilise différents spiritueux : rhum, bourbon, whisky ou en brandy (mélange des alcools cités). J’ai ajouté 40ml et c’était beaucoup trop fort pour moi. A posteriori, je pense que le simple fait de poser la bouteille d’alcool à côté du lait de poule est suffisant pour que l’alcool s’y infuse 😉 J’ai réussi à rattraper mon lait de poule en rajoutant simplement du lait. Mais je pense que la prochaine fois, je m’abstiendrai de tout rajout.

On peut aussi réaliser une version avec du lait de soja.

 .

Chez Marie cuisine pour 6, on trouve la recette « réconfortante ».
.