Lait de citrouille épicé

lait de citrouille epicePréparation : 16 mn ; Cuisson : 7 mn.

Pour une grande tasse :
– 80g de chair de cucurbitacée (citrouille, potimarron, butternut ou doubeurre, potiron)
– 20cl de lait (végétal : noisette, amande, soja…ou demi-écrémé, entier)
– 1 cuillère à café rase d’épices au choix : cannelle, gingembre, muscade, cardamome
– un tronçon de 2cm de gousse de vanille ou ½ cuillère à café d’extrait de vanille,
– 1 cuillère à soupe rase de sucre de canne (facultatif),
– 1 shot de café (facultatif).

.

¤ Récupérer 80g de chair de cucurbitacée. La couper en gros cubes et la plonger 5 à 7 minutes dans de l’eau bouillante. Puis mixer la chair ou l’écraser finement à la fourchette ; la mélanger au lait.

¤ Dans une casserole, verser le mélange lait-citrouille. Incorporer les épices. Puis couper dans la longueur la gousse de vanille avec un couteau, gratter avec la pointe pour extraire les graines ou verser l’extrait de vanille.

¤ A feu doux, chauffer jusqu’à obtenir un lait fumant, frémissant mais pas porté à ébullition.

¤ Verser dans une grande tasse et y distiller une dose de café chaud si souhaité, sucrer. Saupoudrez de l’épice choisie.

.
.

La citrouille et le potimarron sont favorisés pour leur goût sucré un peu plus marqué.
Je t’avoue tout, non seulement je gratte les graines pour porter le lait au frémissement, mais j’y plonge aussi la gousse !
.

Selon le choix de vos ingrédients, on peut obtenir des résultats assez différents. Imaginez un lait de citrouille avec du lait entier de vache, vanille, cannelle ; et un avec du lait de noisette, du potiron, de la vanille, de la cardamome et du gingembre.

Si vous aimez le café, il est pourtant possible que n’aimiez pas le mélange café/citrouille. J’ai été très intriguée et cela m’a bien plu ! Le lait-citrouille-tout-court est tout aussi bon (et plaira au plus grand nombre).

.

Il n’est jamais trop tard pour tester une recette que j’ai épinglée l’année dernière, celle de Laurence de Petits repas entre amis.
.

Enregistrer

Publicités

Ice Coffee | Ice Chocolate

.

Ice Coffee :
– Choisir un grand verre,
– Le remplir à moitié avec du café habituel,
– Terminer l’autre moitié avec du lait ou du lait concentré non sucré,
– Balancer l’appareil dans un mixer/blender,
– Ajouter deux glaçons et deux cuillères à café de sucre,
– Mixer jusqu’à ce que le contenu mousse,
– Verser la préparation finale dans le verre,
– Déguster.
.

Version Deluxe : une fois le contenu mousseux obtenu, mettez une boule de glace vanille au fond du verre, versez le contenu moussu sur la glace, ajoutez un peu de chantilly, saupoudrez d’un peu de cacao : un dessert idéal.

.

Ice Chocolate :
– Choisir un grand verre,
– Le remplir entièrement de lait,
– Ajouter 2 cuillères à café de cacao amer ou 4 cuillères à café de chocolat en poudre,
– Balancer l’appareil dans un mixer/blender,
– Ajouter deux cuillères à café de sucre uniquement pour le cacao amer et deux glaçons,
– Mixer jusqu’à ce que le contenu mousse,
– Verser la préparation finale dans le verre,
– Déguster.
.

Le cacao amer – du genre Van Houten – se mélange difficilement avec le lait ; vous pouvez donc préalablement réchauffer un peu le lait pour mieux le dissoudre.

.

——————–~*

.
Sachez qu’en mélangeant la préparation, vous obtiendrez plus que vous n’avez prévu pour chaque verre grâce aux glaçons ajoutés et surtout à la mousse.

Bien sûr si vous avez un appareil électrique, il est bien plus facile de faire de la glace pilée.
Vous pouvez utiliser la méthode du glaçon dans un torchon sur lequel vous tapez avec un marteau/pilon/manche de couteau (avec la lame enveloppée dans un torchon), même si le résultat est moindre, on fait avec les moyens du bord. Si vous tentez cette méthode, n’hésitez pas à me faire part de vos retours 🙂

Même si j’adore le café, c’est bien l’ice chocolate qui a conquis mon coeur !

.