Soupe endives et Roquefort

Soupe endives et roquefortPréparation : 10 mn ; Cuisson : 20 mn.

Pour 7 à 8 parts :
– 1 oignon,
– 150g de lardons fumés,
– 6 endives (environ 1kg),
– 3 à 4 pommes de terre (environ 500g),
– 150g de Roquefort,
– 10 à 20cl de crème fraiche,
– 2 cuillères à soupe de sucre,
– muscade,
– bouillon de légumes,
– sel & poivre.
. Lire la suite

Publicités

Gratin du bonheur

gratin du bonheur pommes noisettes lardPréparation : 6 mn ; Cuisson : 40 mn.

Pour 4 parts :
– 200g de poitrine fumée (ou de lard),
– 1 oignon,
– 200g de fromage (mimolette, cheddar, maasdam…)
– 600g de pommes noisettes,
– 4 œufs,
– 50 cl de lait,
– 1 cuillère à café bombée de moutarde,
– sauce Worcestershire (1 à 4 c.à soupe),
– sel & poivre.
. Lire la suite

Fougasse aux lardons et gruyère

.

Fougasse aux lardons et au gruyèrePréparation : 12 mn : Repos : 130 mn ; Cuisson : 25 mn.

Ingrédients :
– 10g de levure déshydratée de boulanger,
– 200ml d’eau tiède,
– 350g de farine T45,
– 1 cuillère à café de sel fin ou aromatisé,
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– 2 cuillères à café de crème fraîche épaisse,
– 200g de lardons,
– 2 oignons,
– 70g de gruyère râpé (en gardant une petite poignée de côté),
– poivre 5 baies.

.

¤ Dans un saladier ou le bol du robot, verser la levure de boulanger et par-dessus l’eau tiède. Laisser reposer 10 minutes.

¤ Ajouter la farine, l’huile d’olive et le sel. Malaxer la pâte (avec les mains ou un crochet pétrisseur) jusqu’à obtenir une boule non collante. Recouvrir le bol ou le saladier d’un torchon et laisser reposer une heure.

¤ Emincer les oignons et les faire revenir avec les lardons dans une petite casserole couverte, à feu doux, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Poivrer.

¤ Au bout des 60 minutes de repos, ajouter la crème fraiche, le gruyère râpé à la pâte ; intercaler les oignons et les lardons et malaxer fermement avec les mains.

¤ Couvrir de papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone une plaque de four, séparer la pâte en trois et dessiner trois baguettes (trois rondins plus hauts que larges). Saupoudrer de la poignée restante de gruyère et laisser reposer 60 minutes.

¤ Enfourner à 180°C pendant 25 minutes environ.

¤ Débiter en tranches dans la largeur au moment de servir.

.
.

Pour la levure déshydratée, il est conseillé d’utiliser de l’eau tiède et non bouillante pour un effet optimum. L’ajout des ingrédients solides permet difficilement de pétrir la pâte au crochet car elle s’y accroche et glisse sur les aliments sans les incorporer. Ceci dit, vous pouvez toujours tester, ne sait-on jamais (le robot est fait pour travailler et nous, pour regarder). Si vous êtes pressés, la seconde levée d’une heure pour être ramenée à 30 minutes.

Ici la fougasse n’a pas autant levé que j’aurai aimé et j’aurai ajouté quelques minutes de cuisson mais c’est pourtant comme ça que tout le monde l’a aimée (telle que sur la photo).

Parfait pour un pique-nique, un brunch ou l’apéritif ; se mange aussi bien chaud que froid.

C’est Belette qui m’a mise sur la voie pour mon apéritif.

Carbonade flamande au poulet

.

Carbonade flamande au pouletPréparation : 21 mn ; Cuisson : 2h40.

Ingrédients pour 6-7 parts :
– 700g de blancs de poulet,
– 150g d’allumettes de bacon,
– 6 tranches de pain d’épices (300g),
– 3 gros oignons,
– 2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne,
– 1 cuillère à soupe d’huile,
– 75cl de bière (brune, blonde, ambrée au choix),
– une grosse noix de beurre.

.

¤ Découper les blancs de poulet dans leur largeur, en fines lamelles. Puis les oignons en petits morceaux. Ne pas mélanger les deux.

¤ Dans une cocotte bien chaude, ajouter beurre et huile et napper tout le fond du récipient. Ajouter les lamelles de poulet et remuer fréquemment jusqu’à ce que les morceaux prennent une coloration dorée (cuisson sans couvercle).

¤ Ajouter les oignons puis la bière. Laisser mijoter à couvert et à feu doux 30 minutes.

¤ Émietter les tranches de pain d’épices, les placer dans la cocotte ainsi que la moutarde. Remuer et cuire pendant 90 minutes à couvert et à feu doux. Remuer de temps en temps pour vérifier le niveau d’humidité afin que cela n’attache pas.

¤ Ajouter les allumettes de lardons et prolonger la cuisson 30 minutes.

¤ En fin de cuisson, rectifier l’assaisonnement si besoin est.

.
.

1. La recette est réalisable avec un faitout, mais surveillez plus fréquemment, car le maintien de l’humidité n’est pas la même. Dans les deux cas, prévoir un peu d’eau (entre 1 et 2 verres de cantine soit 12,5cl à 25cl) si le liquide du plat est trop vite absorbé.
2. Le pain d’épices est très simple à faire : si vous le réalisez « maison », n’hésitez pas à le cuire la veille ou même quelques jours avant. Cela rendra votre cuisine plus courte et votre moral, meilleur. Sinon, on peut aussi utiliser un pain d’épices industriel, je ne suis pas raciste du pain-d’épices-industriel, hein.
3. Les morceaux de blancs de poulet peuvent rejeter du jus à la première étape : soyez patient, remuez régulièrement, l’humidité va finir par s’évaporer et les morceaux se colorer.
4. Le principe du mijotage, c’est de relever les épices, alors n’aies pas la main trop lourde.

.

Ce plat se marie très bien avec des frites, pourquoi pas des potatoes country ou encore de la purée maison. Patates douces et pommes de terre est un mariage que j’apprécie tout particulièrement. Et puis carbonade de poulet et purée maison se réchauffent très bien au micro-onde. (gamelle de midi, gamelle de midi !)

 .

Allez, c’est une recette au top pour les possesseurs de cocotte. On s’y met tôt dans la journée, c’est sûr. Mais quel plaisir de n’avoir juste qu’à « contrôler ».

Et si tu veux être un champion de temps gagné, sur un plat principal complet : Tu cuis le pain d’épices la veille ; le jour J, tu attaques ta carbonade de poulet à 16h-17h et dans le même temps, tu épluches et tu coupes en morceaux tes pommes de terre. Tu les laisses reposer dans l’eau afin qu’elles ne noircissent pas, dans la casserole qui servira à les cuire plus tard. Tu penses à lancer leur cuisson au même moment où tu ajoutes les allumettes de bacon (30 minutes avant la fin). Et juste avant de dresser les assiettes, tu éteins ta cocotte (le principe même de la cocotte c’est tenir la chaleur longtemps), tu écrases tes patates, tu mets crème + beurre et bim, tout est prêt en même temps, tout le monde est servi « à chaud ». Et là, tu épates la galerie, elle goûte et formule des questions genre « c’est secret, on doit deviner ? » et tu reçois les applaudissements comme il se doit.

Et surtout on ne dit pas que c’est un plat prémâché pour museau fainéant.

.

La recette a été trouvée chez Bikini et je remercie vivement Sandy qui m’a conseillée d’utiliser le miel de châtaigner que j’ai des difficultés à écouler, dans le pain d’épices..

Petits fours lardons & confit d’oignon rouge

.

petit four lardon confit oignon rouge.
Ingrédients pour deux pâtes brisées :
– 2 pâtes brisées,
– 300g de lardons,
– 300g maximum de confit d’oignons rouges (tout prêt ou maison).

.

Pâte brisée (ingrédients pour deux) :
500g de farine, 200g de beurre tempéré, 1 cuillère à café de sel, 16 cl de lait ou d’eau.
Mélanger tous les ingrédients et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et non collante.

.
.

.

¤ Dans une casserole chaude, dégraisser les lardons sans trop les cuire. Les réserver entre des feuilles d’essuie-tout pour absorber la graisse restante.

¤ Dérouler la pâte brisée sur une épaisseur de 2 à 4 mm. La découper avec un emporte-pièce de 4 cm de diamètre ou un verre de cantine.

¤ Sur chaque pièce, déposer une demi cuillère à café de confit d’oignons rouges puis à la main, quelques lardons sur le dessus. Déposer chaque pièce sur du papier cuisson ou un tapis en silicone.

¤ Enfourner à 180°C durant 15-20 minutes.

.
.

Veillez à ne pas trop cuire les lardons au moment du dégraissage sous risque de vous retrouvez avec des allumettes non pas croustillantes mais presque cramées à la fin de cuisson.

Vous pouvez réaliser les petits fours à l’avance : soit vous réalisez le montage et vous les gardez au frais jusqu’au moment de les cuire ; soit vous réalisez entièrement la recette jusqu’à la fin de la cuisson et vous les réchauffez au four quelques minutes avant de servir.

.

Personnellement, j’ai réalisé la pâte brisée la veille, que j’ai gardée au réfrigérateur. Le jour J, par manque de temps – et de place – j’ai cuit tous les petits fours et les ai réservés à température ambiante jusqu’au moment de servir. Sachez qu’on peut les conserver au réfrigérateur quelques jours et on peut les réchauffer quelques secondes au micro-ondes (cependant, cela donne un côté plus mou aux canapés) ; mais cette méthode convient pour les restes. Ne servez pas des petits canapés flapis à vos invités de marque, voyons.

.

N’effectuez pas la recette avec de la pâte feuilletée sous peine de voir votre garniture glisser de son canapé. (Oui, j’ai testé. Et oui, c’est moche).

.