Gâteau de Savoie

Gateau de savoiePréparation : 12 mn ; Cuisson : 40 mn.

Ingrédients pour un beau gâteau :
– 4 blancs d’œufs,
– 4 jaunes d’œufs,
– 1 œuf entier,
– 100g à 125g de sucre,
– 60g de fécule de maïs,
– 60g de farine (ou 120g de farine seule),
– 10g de levure chimique (facultatif),
– extrait de vanille.

. Lire la suite

Publicités

Sharlotka, un gâteau aux pommes russe

sharlotka gateau aux pommes 04.
Préparation : 15 mn ; Cuisson : 30 à 45 mn.

Ingrédients :
– 4 pommes,
– 1 cuillère à soupe de jus de citron,
– 100g de sucre,
– 2 cuillères à soupe bombées de poudre d’amandes,
– 100g de farine,
– 3 œufs,
– ½ gousse de vanille ou une cuillère à café d’extrait.
. Lire la suite

Mug cake yaourt & myrtilles

mug cake yaourt myrtillesPréparation : 8 mn ; Cuisson : 80 à 100s.

Pour un mug cake standard :
– 30g de beurre,
– 1 œuf,
– 2 cuillères à soupe de sucre semoule,
– ½ cuillère à café d’extrait de vanille,
– 3 cuillères à soupe de yaourt nature,
– ½ cuillère à café de levure chimique,
– 6 cuillères à soupe de farine,
– 2 cuillères à soupe de myrtilles surgelées,
– sucre glace (facultatif).

.

¤ Dans un récipient, faire fondre le beurre.

¤ Dans un mug, ajouter et mélanger successivement : le sucre, l’œuf, l’extrait de vanille, le yaourt, la levure chimique, la farine, le beurre fondu et les myrtilles surgelées.

¤ Cuire au micro-ondes,  80 à 100 secondes à pleine puissance.

.

Quand je marque « standard » c’est pour vous donner un ordre d’idée par rapport aux recettes que nous croisons. De notre côté, à chaque fois, les doses indiquées pour un mug classique fournissent deux parts.
Pour deux portions, casser l’œuf dans un récipient, le fouetter puis le répartir dans deux tasses. Suivez le reste de la recette en partageant en deux.

Dans mon livre « Mug cakes » de Lena Knudsen aux éditions Marabout, ils proposent une version plus moelleuse avec de la ricotta à la place du yaourt.

.

C’est la superbe série de photos de Nanou qui m’a fait saliver.

.

Biscuits avec glaçage

biscuits avec glacage NoelPréparation : 6 mn ; Cuisson : 10 mn ; Glaçage : 120 mn ; Repos : 1h40 à 3h40 (si transport)

Pour une grosse fournée de biscuits (environ 100) :
– 350 g de farine,
– 50 g de poudre d’amandes,
– 50g de sucre,
– 180 g de beurre tempéré,
– 1 œuf,
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille,
– 1 cuillère à café de cannelle.
.
.

¤ Dans un saladier, fouetter le beurre avec le sucre, ajouter le reste des ingrédients.

¤ Former une boule et l’envelopper de film alimentaire ; placer au réfrigérateur au minimum une heure.

¤ Préchauffer le four à 165°C.

¤ Abattre la pâte sur 3 millimètres d’épaisseur et découper les sablés à l’aide d’emporte-pièces.

¤ Enfourner 8 à 10 minutes à 165°C jusqu’à ce que le bord des biscuits dore.
.

Pour le glaçage de toute la fournée :
– 250 g de sucre glace,
– colorants alimentaires,
avec au choix :
–  ou 1 blanc d’œuf,
–  ou 3 cuillères à soupe de lait ou d’eau.

¤ Monter le blanc en neige et ajouter le sucre glace petit à petit jusqu’à ce que le blanc soit ferme.

¤ A la fourchette, additionner le lait/l’eau au sucre glace pour produire une pâte consistante, qui ne file pas entre les dents de la fourchette. Ajouter tour à tour avec parcimonie lait et sucre glace pour ce résultat.

¤ Séparer dans de petits bols le glaçage obtenu en autant de nombre que de couleurs souhaitées. Ajouter une pointe de couteau de colorant dans chaque bol, travailler la préparation jusqu’à obtenir la nuance voulue.

¤ Répartir chaque portion de couleur  en deux en suivant les proportions 1/3 pour les contours, 2/3 pour le remplissage. Ajouter quelques gouttes dans le bol du remplissage pour obtenir une texture un peu plus liquide. Remplir des poches avec une douille de petit diamètre ou dans des flacons.

¤ Dessiner le contour de chaque biscuit en prenant soin de former un tracé sans interruption car il va servir de barrière au remplissage. Poser la pointe de la douille ou du flacon sur le biscuit pour davantage de régularité. Laisser sécher à température ambiante une dizaine de minutes.

¤ Avec la pâte à remplissage, glacer le reste du biscuit. Après 10 minutes de repos, tracer les détails grâce à un cure-dent.

¤ Une fois les biscuits terminés, laisser reposer à température ambiante 20 minutes pour une dégustation sur place, 2 heures minimum en cas de transport.
.

Conseils pour le glaçage :
¤ Il est plus aisé d’obtenir une texture parfaite avec du lait plutôt qu’avec le blanc d’œuf.  Tout comme le traçage, le flacon est plus facile d’utilisation (le mien a une contenance de 200ml et je l’ai acheté 1,49€ chez Casa)
¤ Commencer toujours le glaçage coloré en versant seulement une cuillère à café de lait. Ensuite, verser le sucre glace. Et travailler la pâte pour obtenir texture et quantité voulues.
¤ Rajouter délicatement les gouttes d’eau dans les 2/3 de la préparation, si elle est trop humide, le glaçage ne sèchera pas. J’en ai fait les frais malgré un repos de 48 heures.
¤ Les colorants en poudre sont de meilleure qualité. L’intensité dépend de la dilution donc du liquide présent. N’oubliez pas que le noir corbeau est la plus nuance la plus difficile à atteindre et que vous n’avez pas besoin de colorant pour obtenir du blanc 😉 le sucre glace associé au lait ou à l’eau suffit amplement.
¤ Pour 100 biscuits, trois couleurs et un flacon, compter une heure. Pour 100 biscuits, sept couleurs et une flacon, compter deux heures.

.

D’accord, cela peut être un peu long comme recette.
♠ Mais cette recette n’empêche aucun déhanchement sur sa musique préférée durant la préparation.
♠ Quand je réalise le glaçage, je travaille sur des plateaux pour le séchage futur et sur ma table avec en fond un film que je souhaite revoir ou un documentaire.
♠ Je m’octroie de temps en temps des biscuits. Directement du plateau à ma bouche (mais généralement, encore un sans glaçage)
♠ Je suis très fervente partisane du glaçage au sucre glace et au lait. C’est beaucoup plus facile à gérer que les blancs en neige tant pour la coloration que pour les quantités.
♠ Généralement, je partitionne ma recette : un jour la confection de la pâte, un jour la création des biscuits et leur cuisson, un jour pour le glaçage et deux en cas de grosses quantités. Ces biscuits se conservent très bien quelques jours dans une boite en métal ou une boite en plastique où vous aurez pris soin de placer un sucre en morceau contre l’humidité.

.

———————————————~*

.

La session Halloween :

Biscuits avec glacage Halloween 02 Biscuits avec glacage Halloween 03 Biscuits avec glacage Halloween 04

Biscuits avec glacage Halloween 01 Biscuits avec glacage Halloween 07

Biscuits avec glacage Halloween 05 Biscuits avec glacage Halloween 06
.

La figurine qui veille sur mes petits sablés d’Halloween est Pouyâ, mon ombre. Les emporte-pièces utilisés sont mes découpoirs à pression que vous avez déjà vus ici.
.

La recette des sablés est celle de Parigote (Carnets parisiens) et c’est grâce à Petit Speculoos que je me suis lancée dans le glaçage.
.

Enregistrer

Lait de citrouille épicé

lait de citrouille epicePréparation : 16 mn ; Cuisson : 7 mn.

Pour une grande tasse :
– 80g de chair de cucurbitacée (citrouille, potimarron, butternut ou doubeurre, potiron)
– 20cl de lait (végétal : noisette, amande, soja…ou demi-écrémé, entier)
– 1 cuillère à café rase d’épices au choix : cannelle, gingembre, muscade, cardamome
– un tronçon de 2cm de gousse de vanille ou ½ cuillère à café d’extrait de vanille,
– 1 cuillère à soupe rase de sucre de canne (facultatif),
– 1 shot de café (facultatif).

.

¤ Récupérer 80g de chair de cucurbitacée. La couper en gros cubes et la plonger 5 à 7 minutes dans de l’eau bouillante. Puis mixer la chair ou l’écraser finement à la fourchette ; la mélanger au lait.

¤ Dans une casserole, verser le mélange lait-citrouille. Incorporer les épices. Puis couper dans la longueur la gousse de vanille avec un couteau, gratter avec la pointe pour extraire les graines ou verser l’extrait de vanille.

¤ A feu doux, chauffer jusqu’à obtenir un lait fumant, frémissant mais pas porté à ébullition.

¤ Verser dans une grande tasse et y distiller une dose de café chaud si souhaité, sucrer. Saupoudrez de l’épice choisie.

.
.

La citrouille et le potimarron sont favorisés pour leur goût sucré un peu plus marqué.
Je t’avoue tout, non seulement je gratte les graines pour porter le lait au frémissement, mais j’y plonge aussi la gousse !
.

Selon le choix de vos ingrédients, on peut obtenir des résultats assez différents. Imaginez un lait de citrouille avec du lait entier de vache, vanille, cannelle ; et un avec du lait de noisette, du potiron, de la vanille, de la cardamome et du gingembre.

Si vous aimez le café, il est pourtant possible que n’aimiez pas le mélange café/citrouille. J’ai été très intriguée et cela m’a bien plu ! Le lait-citrouille-tout-court est tout aussi bon (et plaira au plus grand nombre).

.

Il n’est jamais trop tard pour tester une recette que j’ai épinglée l’année dernière, celle de Laurence de Petits repas entre amis.
.

Enregistrer