Tarte à l’oignon rouge & feta

.

Tarte a l oignon rouge et fetaPréparation : 8 mn ; Repos : 30 mn ; Cuisson : 20 mn.

Pour la pâte :
– 130g de farine de blé (T65),
– 120g de farine de seigle,
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– 1 cuillère à café de sel,
– 1 cuillère à café d’huile de sésame (facultatif),
– 20 feuilles de basilic,
– 75 ml d’eau tiède.
.


.
Ingrédients pour un moule standard :
– 1 cuillère à soupe de moutarde,
– 4 oignons rouges,
– 150g de feta,
– poivre,
– graines de sésame.
.

¤ Pour la pâte : mélanger les deux types de farine et le sel. Ajouter les huiles, les feuilles de basilic ciselées et l’eau ; malaxer jusqu’à obtenir un pâton non collant.

¤ Filmer la pâte et la laisser reposer au réfrigérateur 30 minutes.

¤ Préchauffer le four à 200°C.

¤ Foncer un moule à tarte en gardant une bonne épaisseur de pâte. Balayer le fond de la tarte avec la moutarde.

¤ Débiter les oignons en rondelles et la feta en petits cubes. Commencer par déposer les premiers et saupoudrer avec les seconds.

¤ Assaisonner et saupoudrer de graines de sésame.

¤ Enfourner pendant 20 minutes environ pour obtenir du croquant mais pas du brûlé.
.
.

Concernant les ingrédients, l’huile de sésame est réellement facultative. En ayant un pot à la maison, je m’y suis amusée mais cette huile étant très forte, on l’utilise avec parcimonie (et votre achat risquerait de durer une demi-éternité).

Pour les farines, on fait comme on veut/peut. Si vous avez différents types chez vous, c’est l’occasion de tester. La farine T45, la « Commune à nos placards » est aussi parfaite.
.

Ah, et pour la moutarde, vas-y mollo. Parce que j’ai fait la maligne en y mettant deux cuillères à soupe. Et comment te dire ? La moutarde m’est monté au nez, les larmes ont perlé aux bout des cils et j’ai agité les mains fort fort (comme ça si cela pouvait faire avancer le schmilblick). Enfin, je dis ça, je dis rien. Hein.
.

Voilà et je te montre comment les étoiles ont envahi mon plat 😉
.

Tarte a l oignon rouge et feta 02

 .

La base de ma recette provient de chez Sof vous invite.

Publicités

Crackers lentilles corail (vegan)

.

crackers lentilles corail | La carotte est cuitePréparation : env. 20 mn ; Cuisson : 20 à 25 mn.

Pour 50 à 80 crackers :
– 200g de lentilles corail sèches,
– 90g de farine de riz,
– 1L de bouillon de légumes (soit 1 litre d’eau + 1 cube),
– 8 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– graines de sésame et coriandre (et autres si affinités).

.
.

¤ Dans une casserole, porter à ébullition le litre d’eau avec le cube de bouillon. Plonger les lentilles corail pendant 10 minutes. Égoutter au maximum.

¤ Mélanger la farine de riz, les graines de sésame, la coriandre (et autres épices-plantes aromatiques) et l’huile d’olive dans un grand saladier. Ajouter les lentilles et pétrir jusqu’au obtenir un mélange homogène.

¤ Préchauffer le four à 180°C.

¤ Étaler la pâte sur la plus fine épaisseur possible, découper les biscuits avec un emporte-pièce, à défaut un verre à liqueur. Saupoudrer de graines de sésame facultativement. Les déposer sur une plaque recouverte de papier de cuisson ou d’un tapis en silicone.

¤ Enfourner pendant 20 à 25 minutes jusqu’à ce que les crackers soient dorés sans brûler.

.
.

Oui, 50 à 80 biscuits est une fourchette laaaarge. Mais tout dépendra de la dextérité de vos petits doigts boudinés et de votre maitrise de l’emporte-pièce. J’ai réussi à en faire des tout fins ce qui m’a amenée à une centaine de pièces. Mangée très facilement par six personnes.

Moi je dis, tu peux même doubler la dose. Si, si, sans peur ! Comme ça, tu congèles la moitié et tu gagneras en rapidité pour la prochaine fois.

N’hésitez pas à rajouter de la farine pour travailler votre pâte et éviter qu’elle colle partout (plan de travail, doigts boudinés, rouleau à pâtisserie) Si au début les pièces obtenues ne veulent pas se désolidariser de la surface de travail, soufflez un bon coup et refarinez un tout petit peu votre pâte. Elle est juste très amoureuse 😉 Le coup de main se prend très vite. 

.

Bon, on précise, c’est vegan, c’est bon et c’est bluffant (surtout auprès des gens qui sont plutôt du genre à ne jurer que par le sacro saint pavé de viande).

Compliment caché, mais qui prouve la valeur du résultat, Monsieur s’exprime « on dirait des vrais ! »

.

C’est chez Angie que j’ai découvert la recette ô combien réussie.
.

Porc laqué au sésame

.

porc laque au sesamePréparation : 4 mn ; Cuisson : env. 15 mn.

Pour 4 grandes portions :
– 450g de filet de porc coupé en gros morceaux,
– 2 cuillères à soupe de miel,
– 2 cuillères à soupe d’eau,
– 2 cuillères à soupe de sauce soja,
– 1 cuillère à soupe d’huile de sésame,
– 1 cuillère à soupe d’huile neutre,
– 2 cuillères à soupe de graines de sésame.

.
.

¤ Dans un bol, mélanger le miel, la sauce soja, l’huile de sésame et l’eau. Saler et poivrer si besoin.

¤ Dans un wok ou une sauteuse, verser l’huile neutre. Quand le contenant devient fumant, verser les morceaux de porc et les faire revenir à feux vif en remuant constamment jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée.

¤ Verser le contenu du bol sur la viande. Toujours à vif, remuer continuellement jusqu’à ce que les morceaux deviennent brillants, la préparation liquide s’épaissit autour de la viande et fonce. Couper la cuisson, saupoudrer de graines de sésame et servir.

.

Si vous utilisez rarement d’huile de sésame, vous pouvez ne pas en mettre. Si vous n’utilisez pas de graines de sésame, non plus. Mais à ce moment-là, c’est juste du sauté de porc laqué. Pas au sésame 😉 (je suis d’une logique implacable).

J’adore cette préparation, mais je n’y pense uniquement quand j’ai la flemme de préparer de la viande. Vas comprendre !

porc laque au sesame 02

.