Tarte semoule aux herbes et aux fromages

semoules aux herbes et aux fromagesPréparation : 15 mn ; Cuisson : 40 mn.

Pour 6 à 8 parts :
– 500g d’herbes (vert de poireaux, feuille de radis, salade, blette, chicorée, ortie, vert d’oignon,…),
– 2 cuillères à soupe d’eau,
– 500g de semoule fine (ou de polenta),
– 150g de feta,
– 80g de fromage au goût prononcé (cheddar, parmesan,…),
– eau,
– huile d’olive.
.
Lire la suite

Publicités

Multi salade – pamplemousse, radis, avocat, iceberg,…

multi salade pamplemousse iceberg avocat radisPréparation : 14 mn.

Ingrédients pour deux parts :
– ½ pamplemousse,
– 150g de laitue iceberg,
– 1 endive,
– 6 gros radis (75g),
– 6 figues séchées,
– 1 avocat,
– 30g de cacahuètes non salées & noix de cajou,
– persil frais,
– huile d’olive.
.

¤ Découper les suprêmes de pamplemousse : passer une lame de couteau sur la circonférence du demi-pamplemousse, contre la peau. Puis passer le couteau en suivant chacune des petites stries blanches (du centre jusqu’au bord) pour récupérer les segments de pamplemousse.

¤ Couper la salade et l’endive en lanières.

¤ Débiter en tronçons l’avocat, les radis et les figues déshydratées.

¤ Dresser le plat : salade et endive au fond, puis verser les autres ingrédients.

¤ Concasser grossièrement les cacahuètes et les noix de cajou ; ciseler le persil. Et saupoudrer le plat. Terminer en versant un trait d’huile.

.

Les radis, c’est juste pour apporter de la couleur au plat et du croquant. On aurait pu en mettre bien plus… avis aux amateurs !
C’est frais, c’est bon ; c’en est presque magique.

Si tu n’utilises qu’un demi-pamplemousse, l’autre peut servir pour un risotto de petits pois et suprêmes de pamplemousse.

.

Salade pomme & champignon

salade pomme champignon

.

Préparation : 8mn.

Pour deux parts :
– 4 grandes feuilles de laitue iceberg,
– 8 champignons de Paris (congelés ou frais),
– ½ pomme golden,
– ½ oignon rouge,
– vinaigre de cidre,
– graines de sésame.
.
.

¤ Débiter les feuilles de salade en lanières et les champignons en lamelles.
¤ Couper sans l’éplucher, la demi-pomme en quarts puis en tranchettes.
¤ Détailler l’oignon.
¤ Dresser les bols : d’abord les feuilles de laitue, ensuite les pommes. Verser les champignons puis parsemer d’oignon rouge. Verser un trait de vinaigre de cidre et saupoudrer de graines de sésame.
.

L’oignon rouge est préféré car il est assez doux pour être consommé cru. Je préconise des champignons congelés ou frais, à la différence de ceux en boîte, car leur goût est incomparable (leur taille aussi).
Si vous aimez les assaisonnements, c’est le moment de se lâcher sur des vinaigres originaux.
.

L’idée de cette recette a été vue chez Claire de Pause Café.
.

Salade au boeuf sauté et aux cacahuètes

Salade au boeuf sauté et aux cacahuètesPréparation : 24 mn ; Cuisson : 5 mn.

Pour 4 parts :
– 250g de bavette d’Aloyau,
– 1 ½ sucrines,
– ¾ de concombre,
– ¾ d’oignon rouge,
– 1 carotte râpée,
– 2 poignées de pousses de soja,
– 2 poignées de cacahuètes non salées,
– de la menthe,
– poivre noir & sel,
– sauce soja.
.

Pour la marinade :
– 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz,
– 1 cuillère à soupe de miel,
– ¼ cuillère à café de poudre de gingembre,
– ¼ cuillère à café de curry,
– sauce soja,
– sauce d’huitre.

.

¤ Quelques heures au préalable – de préférence une nuit – débiter la viande en petites lanières et la laisser mariner au frais.

¤ Griller à sec (sans matière grasse) les cacahuètes dans une poêle quelques minutes puis les concasser grossièrement.

¤ Ciseler finement la salade, râper la carotte. Éplucher le concombre puis le peler en lanières ; découper le cœur en petit morceaux. Débiter l’oignon : la première moitié est ajoutée à la viande pour sa cuisson, la seconde doit être réservée.

¤ Dans la poêle précédemment utilisée, verser la viande avec la marinade : saisir à feu vif environ 5 minutes.

¤ Dresser les bols : placer la salade, puis le concombre, la carotte ainsi que les pousses de soja. Placer l’oignon puis la viande. Saupoudrer de cacahuètes puis de menthe. Assaisonner. Arroser de sauce soja selon convenance.

.

Même si j’adore l’oignon rouge, je me suis laissée piéger par la quantité. L’oignon cru est bien plus fort que le cuit et peut vite vous emprisonner le palais.

Je vous conseille d’utiliser des pousses de soja fraiches ou de vous en passez, mais pas de vous servir d’une boite de conserve. Comme je ne suis pas fana de carotte (étant allergique à la carotte cuite), j’en ai rarement chez moi.

N’ayant aucun de ces deux ingrédients, je les ai remplacés par des vermicelles de riz (250g). Pour leur cuisson : porter à ébullition une casserole d’eau salée, plonger les vermicelles sans les casser. Immédiatement, les sortir hors feu et laisser cuire les vermicelles couvercle fermé. Au bout de 4 minutes, les sortir de l’eau bouillante, les égoutter puis les passer à l’eau froide pour stopper la cuisson. Ils sont ainsi cuits, non collants et gardent leur élasticité. Pour dresser votre bol, il vaut mieux les placer en premier, sous la salade.

.

J’ai vu cette recette mioum-mioum chez In the food for love.

Salade poisson & orange (à décliner)

.

salade poisson et orangePréparation : 13 mn ; Cuisson : 6 mn.

Pour 2 grosses parts :
– 250g de poisson (dorade, églefin, saint-pierre, merlu, lieu noir,…),
– 1 orange,- 250g de salade (laitue, salade iceberg,…),
– 1 demi oignon rouge,
– 10 cl de crème de soja (ou crème liquide),
– 1 cuillère à café de moutarde,
– 3 cuillères à soupe de jus d’orange,
– autres épices : piment de Cayenne, paprika…

.

¤ Dans une poêle chaude et huilée, faire revenir à feu moyen les filets de poisson environ 3 minutes de chaque côté. Dans un saladier, les écraser vulgairement à la fourchette pour en réaliser des bouchées.

¤ Enlever la peau de l’orange et débiter des morceaux de taille moyenne (taille pouvant entrer dans la bouche sans difficulté).

¤ Détailler en lanières la salade soigneusement lavée. Couper l’oignon en rondelles fines, les détacher en anneaux ; couper en deux les plus grands.

¤ Mélanger dans un saladier tous les ingrédients ci-avant.

¤ Préparer la sauce : mélanger crème de soja, moutarde, jus d’orange et épices.

.
.

Ça, c’est une base. On peut varier à l’infinité ! d’autres types de poissons ou de salade, des crevettes, du pamplemousse, du miel, de l’ail, de la sauce cocktail (ketchup + moutarde), jus de citron, olives, etc.

Osez la crème de soja. C’est très bon et je trouve qu’il y a un léger arrière goût de noisette. Elle est beaucoup plus goûtue que de la crème liquide basique et on en trouve partout maintenant.

.

Les quantités paraissent conséquentes à l’œil, mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit « que de salade ». D’ailleurs, pour mieux la couper en lanières : empiler les feuilles les unes sur les autres (5 à la fois), les rouler comme une crêpe et couper de fines tranches dans la largeur du rouleau.

La version photographiée : orange, sucrine, églefin, moutarde à l’ancienne, oignon rouge, crème de soja, paprika.

.

À vos fourchettes :

Madame Sioux a testé la recette et conseille un peu moins d’oignon (même rouge) pour ceux qui ne l’apprécient pas vraiment sous sa forme crue. Elle a utilisé de la mâche.

.

salade poisson et orange 02

Recette tirée de « salades fraîcheur » de Sélection du Reader’s digest.
.