Cassolette de panais et champignons confits

Cassolette de panais et champignons confitsPréparation : 18 mn ; Cuisson ; 20 mn.

Pour deux parts :
– 400g de panais,
– 4 petites pommes de terre (200g),
– 400g de champignons,
– de la sauce soja ou du vinaigre de Xérès,
-3 cuillères à soupe de crème liquide,
– 1 cuillère à café bombée de confit d’oignon (facultative),
– 2 grosses pincées de sel,
– persil.

.

¤ Éplucher les légumes, enlever la partie filandreuse des panais. Les découper en petit dés.

¤ Cuire à la vapeur les légumes environ 20 minutes.

¤ Nettoyer les champignons. Les faire revenir dans une casserole avec un filet d’huile d’olive sur feu doux sans couvercle, une dizaine de minutes. Ils vont commencer par rendre de l’eau, attendre son évaporation complète puis verser un peu de sauce soja ou de vinaigre de Xérès tout en remuant. En fin de cuisson, glisser la cuillère de confit d’oignon.

¤ Réduire grossièrement les légumes en purée en ajoutant la crème et le sel.

¤ Dresser votre cassolette en la partageant en deux : les légumes d’un côté, les champignons de l’autre. Ou verser les légumes puis creuser un trou au centre pour en verser les champignons. Rajouter le persil sur votre plat. Ce plat se marie très bien avec le piment d’Espelette.

.

Les champignons réduisent beaucoup à la cuisson, comptez plus du double pour la portion voulue. Pour 400g de champignons, j’obtiens 150/180g de champignons cuits.
Le confit d’oignon peut être remplacé par une gousse d’ail émincée.

J’ai testé cette recette car je ne suis pas une amoureuse du panais : si vous non plus, vous pouvez avoir la main plus lourde sur la crème ou rajouter aussi de la sauce soja sur vos légumes. Vous pouvez également ajouter des dés de raclette. Si vous n’aimez ni les panais, ni les champignons, je ne peux rien faire pour vous.

.

La partie filandreuse du panais est enlevée

.

Cette recette a été découverte chez Grelinette.

.

Publicités

Tarte potiron & noisettes et sa poêlée de champignons

Tarte potiron noisette champignonPréparation :  20 mn ; Cuisson : 60 mn.

Pour une tarte ‘épaisse’ de 26 cm :

. Pour la pâte brisée :
– 300g de farine (en sélectionner au moins deux au choix),
– 150g de beurre demi-sel tempéré,
– 100g d’eau.

. Pour l’appareil :
– 700g de potiron,
– 500g de pommes de terre,
– 1 œuf,
– 70g de son d’avoine,
– 50g de noisettes,
– 100g de ricotta,
– sel, poivre, muscade.

. Pour la poêlée :
– 10g de beurre,
– 300g de champignons frais,
– sel, poivre, persil.

¤ Incorporer le beurre à la farine. Une fois qu’ils sont mélangés au maximum, rajouter l’eau par petites goulées. Former une boule homogène, la filmer pour la réserver 30 minutes au réfrigérateur.

¤ Éplucher le potiron et le couper en gros cubes ; faire de même avec les pommes de terre en petits cubes. Les cuire 20 minutes dans l’eau bouillante jusqu’à ce qu’un couteau puisse entrer facilement dans la chair.

¤ Préchauffer le four à 180°C.

¤ Abaisser la pâte sur 3 mm d’épaisseur, et cuire à blanc le fond de tarte : déposer du papier de cuisson sur la pâte puis des légumes secs et enfourner 15 minutes.

¤ Mixer les tubercules avec la ricotta, l’œuf et le son d’avoine. Assaisonner.

¤ Écraser grossièrement les noisettes et les ajouter à l’appareil.

¤ Récupérer le fond de tarte pour y verser le mélange. Enfourner pendant 40 minutes à 180°C.

¤ Dans le cas de girolles : les ébouillanter 30 secondes afin d’enlever leur amertume. Dans une petite casserole, faire fondre le beurre, saisir les champignons quelques minutes. Parsemer de persil finement haché.

.

Pour les farines, on peut jongler avec celles de noisette, de maïs, de châtaigne, seigle, épeautre, pois chiche, sarrasin, blé… mais aussi sur le degré de raffinage.

J’aime les tartes assez hautes, j’ai donc rajouté des pommes de terre pour maximiser la texture. On peut aussi utiliser de la patate douce pour former un trio mais attention aux doses car elle a tendance à prendre le pas sur le potiron.
.

Yop, yop, yop ! Une tarte au top.
(un brin fainéante et en cuisine et en rimes)

J’ai tellement aimé les photos de Miss Bretzel, que je ne pouvais que tester sa recette.
.

Boulette de pomme de terre farcie épinard & fromage

.

Boulette pomme de terre farcie epinard et fromage

Préparation : 17 mn ; Cuisson : 45 mn.

Pour 2  parts consistantes / 8 bonnes boulettes :
(parfait pour le déjeuner)
– 600g de pommes de terre,
– 100g d’épinards (ou 3 galets congelés),
– 1 œuf,
– 1 kiri (1 portion de fromage fondu ou quelques dés de tout autre fromage).

.

¤ Cuire les pommes de terre dans de l’eau bouillante salée environ 25 minutes.

¤ Faire revenir les épinards 3 minutes dans une poêle légèrement huilée ou décongeler rapidement les galets au micro-onde puis terminer de les chauffer dans une poêle pour enlever la majorité de l’humidité.

¤ Écraser les pommes de terre de manière assez homogène, ajouter l’œuf et bien mélanger.

¤ Malaxer la purée de pommes de terre entre les mains et former des boulettes ou des demi-boulettes.

¤ Fourrer chaque boulette avec peu d’épinards et une lichette de fromage fondu ou un dé de fromage. Refermer la boulette ou assembler deux demi-boulettes.

¤ Dans la poêle bien chaude et huilée, faire dorer les boulettes sur deux faces pendant quelques minutes.

¤ Enfourner les boulettes dans un plat,  sur du papier cuisson ou un tapis en silicone à 180°C pendant 20 minutes.

.
.

La pomme de terre écrasée c’est comme la pâte-à-modeler, tu peux t’en donner à cœur joie entre tes mimines. Mes boulettes ne sont pas dorées car j’ai zappé l’étape de la poêle et ai directement aspergé d’huile d’olive (en spray) avant de les enfourner. Et j’ai aussi oublié l’œuf. Et c’est quand même réussi.

Avec mes deux mains droites – étant gauchère – il m’est impossible de confectionner des boulettes entières ou des demi-boulettes. Alors je crée une boulette avec les bords assez hauts, je mets ma farce et je rajoute un peu de purée par-dessus comme je peux et je roule de nouveau comme je peux.

Typiquement, la boulette de pataaaate c’est parfait pour la Suprême Mère qui veut piéger ses enfants pour leur faire manger un peu de légumes. On peut penser aussi aux petits pois (voire même à la carotte Ô Mère indigne ! car la carotte cuite, c’est le mal). Mais il y a intérêt à prendre le coup de main, parce que si jamais un peu de vert filtre entre la patate, t’es fichue.

.

Comme cela se réchauffe superbement au micro-onde, si tu es un brin fainéante comme moi, je te conseille fortement de réaliser une grosse fournée de boulettes. Cela ne se perdra pas, je t’assure.

Tu peux aussi gagner du temps en cuisant à chaque fois plus de pommes de terre qu’il ne t’en faut. Là aussi ce n’est jamais perdu et cela te permet de gagner 20-25 minutes sur une recette comme celle-ci.

.

Vos suggestions

Sophie Hérisson a réalisé une version gourmande en ajoutant du parmesan dans le mix de pomme de terre, de la raclette dedans, et même du jambon cru.

.

Boulette pomme de terre farcie epinard et fromage 02.

C’est chez Ephée que la recette m’a fait de l’œil.

Cassolette d’agneau et purée de pomme de terre

.

cassolette agneau et puree de pomme de terrePréparation :  20 mn ; Cuisson : 1h45

Pour deux grosses parts :
– 500g agneau coupés en dés,
– 500g de pommes de terre,,
– 40g de beurre,
– 35g de parmesan,
– 1 oignon,
– 1 gousse d’ail écrasée,
– 1 cuillère à café de concentré de tomates,
– 1 cuillère à café de romarin,
– 125 ml de vin rouge,
– 250ml de bouillon de volaille,
– 62 ml de lait,
-4 cuillères à soupe d’huile d’olive.

.
.

00:00 ¤ Dans une cocotte chaude à feu brut, verser deux cuillères à soupe d’huile et les morceaux d’agneau. Les cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés et les réserver dans un bol.

00:06 ¤ Dans la même cocotte, verser 2 cuillères à soupe d’huile pour faire fondre l’ail et l’oignon quelques minutes puis reverser les morceaux d’agneau et déposer le concentré de tomates. Laisser mijoter 1 minute à feu fort. Verser le vin, le bouillon, le romain et porter le tout à ébullition. Baisser à feu doux, couvrir et laisser mijoter 1 heure.

00:45 ¤ Éplucher et découper en gros cubes les pommes de terre. Les plonger dans l’eau bouillante salée. Faire cuire environ 25/30 minutes.

01:06 ¤ Après le mijotement d’une heure, enlever le couvercle de la cocotte et prolonger la cuisson 30 minutes jusqu’à ce que l’agneau soit tendre.

01:30* ¤ Une fois les pommes de terre cuites, les égoutter les mélanger avec le beurre, le lait ; poivrer et saler.

01:40 ¤ Dans un plat allant au four – ou dans des contenants individuels – répartir l’agneau et la sauce en fond et recouvrir de pommes de terre. Saupoudrer  de parmesan. Enfourner sous le grill et laisser gratiner 5 minutes.

.
.

Hop, je suis un amour. Je t’indique les temps pour t’aider à la préparation. * Sachant que les 45 minutes indiquées pour les pommes de terre comprennent leur épluchage et leur cuisson.

C’est un plat d’hiver : réconfortant et moelleux à souhait.
Toi vouloir tester, toi aimer (irrémédiablement).
Bien sûr, tu peux tester d’autres viandes si tu n’aimes pas l’agneau comme du rôti ou du sauté de porc, des pièces pour bourguignon ou du rôti de bœuf, etc.

.

La recette provient de chez En toute gourmandise.

Tarte pomme de terre, saumon & confiture d’oignon

.

Préparation : 14 mn ; Cuisson : 30 + 20 mn.
.

Ingrédients pour quatre parts :
– 1 pâte feuilletée,
– 8 petites pommes de terre (550g),
– 2 oignons rouges (300g),
– 4 tranches de saumon fumé,
– 12 cl de vin blanc ou rouge,
– 1 cuillère à soupe de miel,
– 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique,
– 1 cuillère à soupe de sucre,
– un peu de beurre,
– aneth ou ciboulette,
– sel & poivre.

.
.

¤ Cuire les pommes de terre dans une casserole d’eau bouillante environ 30 minutes.

¤ Pendant ce temps, couper l’oignon et le faire revenir dans le beurre jusqu’à ce qu’il se colore dans une petite poêle. Ajouter vinaigre, miel, sucre, sel et poivre pour déglacer. Verser le vin et laisser cuire à feu moyen voire doux jusqu’à complète absorption.

¤ Égoutter les pommes de terre, les éplucher et les couper en rondelles.

¤ Dans un plat, mettre la pâte feuilletée, étaler la confiture d’oignon et ajouter les rondelles de pommes de terre en les superposant. Pour une tarte tatin, beurrer généreusement le moule, déposer en superposant les pommes de terre, ajouter l’oignon et dérouler la pâte en la rentrant bien sur les bords.

¤ Enfourner environ 20 minutes à 200°C. Pour la tatin, démouler grâce à l’aide d’une assiette. Déposer les tranches de saumon et saupoudrer d’aneth ou de ciboulette.

.
.

Pour vous donner une idée : pommes de terre et confiture d’oignons ont été prêtes en même temps. Commencez par lancer la cuisson de vos pommes de terre puis occupez-vous des oignons. Vous aurez même le temps de ranger votre cuisine entre temps.

 .

Autant te dire qu’ici la version tatin n’est jamais synonyme de rapidité : soit je me brûle les doigts, soit elle finit par terre, soit elle n’est pas cuite. Bien souvent les trois à la fois. Après plusieurs essais totalement ratés, j’ai abandonné. Il y a de combats dans la vie bien plus important que la réussite d’un truc salé ou sucré « tatin ». Je me suis fait une raison, surtout.

 .

La version cuisiné intègre 1 oignon rouge, 1 oignon « blanc », et du vin blanc (disponible en briquette, très pratique pour la cuisine). Ca passe aussi bien. Le but est de se faire plaisir sans s’enquiquiner.

.

Cette recette m’a mis l’eau à la bouche grâce à Tambouille & Délices.
.