Ragoût de légumes d’automne

ragout automne potiron poireau.
Préparation : 40 mn ; Cuisson : 40 mn.

Ingrédients pour 8 parts :
– huile d’olive,
– thym, romarin, sel,…
– 2 gros oignons,
– 750g de poireaux,
– 300g de champignons,
– 750g de potiron (1kg non épluché),
– 750g de pommes de terre,
– 150g de poivron rouge,
– 120g de farine,
– 250ml de vin blanc,
– 1 cube bouillon dilué dans 500ml d’eau chaude. Lire la suite

Publicités

Méli-mélo poireau, champignon, figue, raisin (et un peu de pâtes quand même)

Tambouille poireau champignons figue raisin.
Préparation : 6 mn ; Cuisson : 10 mn

Ingrédients pour deux parts :
– 150g de poireau,
– 150g de champignons,
– 40g de pâtes,
– 4 figues déshydratées,
– 1 poignée de raisins secs (15g),
– du parmesan.

.
.

¤ Découper les poireaux en rondelles aussi fines que possible.

¤ Dans une sauteuse, verser les poireaux découpés et les champignons s’ils sont congelés. Ajouter une cuillère à soupe d’eau. Cuire à feux doux, sur petit feu jusqu’à la fin de la cuisson des pâtes.

¤ Cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée pour obtenir la texture souhaitée (ici, c’est généralement 8 minutes pour al dente).

¤ Découper les figues en lamelle dans leur longueur.

¤ Une fois les pâtes cuites, mélanger tous les ingrédients (champignons compris non réchauffés si en conserve) et saupoudrer de parmesan.

.
.

J’ai utilisé des toutes petites pâtes, des farfalline car j’aimais bien le rendu, tout est petit avec des gros champignons. Mais on peut jouer sur la taille et redécouper ces derniers et sans aucun doute, vous arriverez à amadouer des mouflets par la taille « oh, c’est trop mignon » ou par une phrase bien placée du genre « mais attends, ça donne de la force, c’est un des plats mondialement connus des lutins ».

J’utilise des figues séchées car les saisons de consommation optimale du poireau et de la figue fraiche ne se croisent jamais. (hiver & printemps pour le premier, août à octobre pour la seconde).

.

Lasagnes ricotta, brocoli et poireau

.

Lasagnes ricotta brocoli et poireau.
Préparation : 25 mn ; Cuisson : 25 mn.

Ingrédients pour 4 parts :
– des feuilles de lasagnes fraîches ou crues (maximum 250g),
– 1 brocoli (environ 250-300g),
– 300g de poireau,
– 1 yaourt brassé ou du fromage blanc (100g + 25g),
– 1 cuillère à soupe de lait facultative,
– 250g de ricotta,
– 250g de mozzarella,
– 2 cuillères à soupe + 2 cuillères à soupe de parmesan râpé,
– plantes aromatiques en quantité : persil et basilic,
– sel & poivre.

.
.
.

¤ Couper le poireau en quatre dans la longueur puis débiter de petits tronçons ; couper le brocoli en petits bouquets. Les cuire à la vapeur 5/6 minutes (ou 7 à 10 minutes à l’eau).

¤ Découper finement les plantes aromatiques. Râper ou débiter en tout-petits cubes la ricotta.

¤ Préchauffer le four à 200°C.

¤ Dans un saladier, mélanger la ricotta avec 100g de yaourt brassé ou de fromage blanc, deux cuillères à soupe de parmesan et 125g de mozzarella débitées en petits dés ou râpée. Ajouter les plantes aromatiques et la ricotta. Assaisonner. Pour fluidifier la préparation sans qu’elle devienne liquide, ajouter une cuillère à soupe de lait ou plus.

¤ Une fois les légumes cuits, les ajouter à la crème de ricotta en touillant.

¤ Dans le cas de feuilles de lasagnes crues, les précuire 4/5 minutes maximum dans de l’eau bouillante.

¤ Assembler les lasagnes : étaler les 25g restants de yaourt brassé ou de fromage blanc dans le fond du plat. Construire un premier niveau avec les feuilles de lasagnes puis recouvrir de la moitié de la garniture, monter un deuxième niveau de pâtes, y verser la seconde moitié de la garniture. Terminer l’assemblage avec un dernier niveau de lasagnes. Saupoudrer de deux cuillères à soupe de parmesan et de la seconde moitié de mozzarella râpée ou découpée en petits dés.

¤ Enfourner pendant 15 à 20 minutes à 200°C.

.
.

Il faut compter entre 500g et 600g de légumes en tout. Vous pouvez réaliser des lasagnes ‘tout brocoli’. J’ai utilisé 6 feuilles de lasagnes soit environ 100g mais je suis une petite joueuse.

Pour découper facilement des plantes aromatiques, glissez-les dans un verre (de cantine, 12,5 cl) et plongez les lames des ciseaux. Il suffit de s’activer environ 30 secondes pour obtenir le résultat souhaité.

Pour râper la mozzarella, l’astuce d’Anna & Olivia consiste à emballer la boule dans du film alimentaire ou un sac de congélation, de l’entreposer une heure au congélateur ; ensuite il ne reste plus qu’à employer une râpe à fromage.

.

Ma recette s’inspire largement de celle d’Olivia : lasagnes au brocoli et à la ricotta à base de lait concentré non sucré.
.

Riz Tambouille

.

Préparation : 8 mn. Cuisson : 14 mn à la casserole, inconnue au rice-cooker.

Ingrédients :
– 1 volume de riz (80g),
– 2 volumes d’eau,
– 1 barquette de lardons (environ 150g),
– 1 gousse d’ail,
– champignons séchés/noirs/de Paris (environ 100g),
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,
– du gingembre,
– 1 cuillère à soupe de soja ou de vinaigre Xérès/balsamique (facultatif),
– ½ cube de bouillon (facultatif),
– 100g de légume (poireau ou carotte).

 .
.
.

Avec un rice cooker / autocuiseur :

¤ Faire des lamelles de carotte à l’économe ; débiter le poireau en lamelles dans le sens vertical (cela forme des « lasagnes » de poireau) ; découper finement ou écraser l’ail. Verser tous les ingrédients dans le rice cooker et attendre la fin de la cuisson.

 .

Avec deux casseroles :
¤ Dans une casserole, verser le riz, l’eau, le demi cube de bouillon et la cuillère à soupe de soja ou de vinaigre et le gingembre. Lancer la cuisson.

¤ Faire des lamelles de carotte à l’économe ; débiter le poireau en lamelles dans le sens vertical (cela forme des « lasagnes » de poireau) ; découper finement ou écraser l’ail. Les verser dans une casserole, ajouter les champignons et les lardons et un peu (très très peu) d’eau pour éviter que cela n’attache et l’huile d’olive. A feu moyen, faire revenir environ 8 minutes tout en remuant.

¤ Égoutter le riz et le verser dans la seconde casserole. Mélanger vivement sur plein feu 2 ou 3 minutes et servir.

 .
.

J’ai compté 40grammes de riz par personne, c’est largement suffisant.
N’oubliez pas : 1 volume de riz = 2 volumes d’eau à ajouter (volume, pas masse !). Évitez le riz noir, complètement inadapté pour ce genre de recette au vu de son temps de cuisson.
J’indique 80grammes minimum dans la liste des ingrédients car le reste fournit deux portions pleines. Vous n’allez tout de même pas manger à vous seul 40 grammes de riz, 150g de lardons, 100g de champignons et 100g de légumes. Sauf si vous êtes un ogre, je le conçois.

 .

Il va de soi qu’aucune carotte n’a été massacrée dans ma cuisine, surtout pour être cuite !
Le rice cooker est vraiment une pièce ménagère conçu pour fainéants, mais avec deux casseroles, on s’en sort aussi très bien. Le but du riz Tambouille, vous l’avez compris, est de manger un plat un peu plus équilibré que des pâtes, sans trop d’effort. Cela a sauvé mon déjeuner plusieurs fois de la paresse qui m’animait. Ici aussi, on varie selon les goûts… et le contenu de son réfrigérateur.
J’ai testé une fois en ajoutant un fond de bouteille de vin blanc, mazette, c’était trop bon.

.

Ce sont les filles Tambouille qui ont su charmer ma paresse de cuisinière.
.