Tambouille patate douce, parmesan, chou & oignon rouges

tambouille patate douce chou rouge oignon rouge et parmesanPréparation : 12 mn ; Cuisson : 15 mn.

Pour deux parts :
– 140g de chou rouge (environ 4 grandes feuilles),
– 1 patate douce (140g),
– 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre,
– 1 noisette de beurre,
– 1 oignon rouge (120g),
– 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique,
– parmesan,
– muscade, poivre.
.
.

¤ Détailler en fines lanières ou en petits morceaux le chou rouge tout comme l’oignon rouge préalablement pelé. Éplucher la patate douce et la découper en gros cubes.

¤ Cuire ensemble le légume et le tubercule : 10 à 15 minutes à l’eau ou la vapeur. Ajouter facultativement une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans l’eau. La patate douce est prête quand la pointe d’un couteau s’y enfonce sans résistance.

¤ Pendant ce temps, dans une petite casserole, faire fondre une noisette de beurre. Y verser l’oignon haché. Sur feu vif, mélanger et le laisser colorer. Une fois la dorure atteinte, ajouter la cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Réduire à feu doux pendant 2 minutes. Éteindre le feu et couvrir.

¤ Une fois la cuisson terminée, mélanger patate douce, chou et oignon rouges, assaisonner, servir et saupoudrer de parmesan.
.
.

Si la viande vous manque, vous pouvez ajouter des lardons : dégraisser à feu vif dans la petite casserole, vider partiellement le jus en gardant les lardons dedans. Ajouter l’oignon sans le beurre et procéder à l’ajout du vinaigre balsamique.

Je ne veux pas dire, mais j’espère que tu apprécies l’effort qu’à ce mi-mois, je te fasse part d’une recette aux couleurs d’Halloween 😉
.

Enregistrer

Publicités

Tarte asperge, courgette et crème de roquette

.

Tarte asperge, courgette et crème de roquette

.

Préparation : 12 mn ; Repos : 20 mn ; Cuisson : 35 mn.

Ingrédients :
– 500g de courgettes,
– 500g d’asperges vertes,
– 60 de roquette (un demi paquet du commerce),
– 3 œufs,
– 100g de chèvre frais,
– parmesan,
– pâte à pizza ou pâte brisée du commerce.
.

Pâte à pizza : 300g de farine, 50ml d’huil d’olive, 1 pincée de sel, 2 à 3 cuillères à soupe de thym, 150ml d’eau.

.

¤ Préparer la pâte à pizza : mélanger tous les ingrédients et pétrir 5 minutes. L’enrubanner de film alimentaire et la laisser reposer 20 minutes au frais.

¤ Préchauffer le four à 180°C.

¤ Abaisser la pâte à pizza en un disque de 1 cm d’épaisseur. Garnir un moule à tarte huilé. Piquer le fond avec une fourchette et cuire à blanc pendant 12 minutes (avec des haricots secs disposés dans le fond).

¤ Préparer la crème de roquette : mixer le fromage de chèvre, la roquette, les œufs. Assaisonner.

¤ Éliminer les extrémités des courgettes, les peler et les découper en rondelles de 0,5 cm. Laver les asperges, les couper en tronçons de 3-4 cm. Faire revenir les légumes dans une grande poêle avec un peu d’ huile d’olive sur feu vif environ 7 minutes.

¤ Sur la tarte, verser les légumes et arrose de la crème de roquette. Saupoudrer de parmesan selon préférence.

¤ Cuire environ 35 minutes jusqu’à ce que la tarte soit dorée.

.
.

Oh, une tarte toute verte !
C’est la classattitude ou je ne m’y connais pas.
.

J’ai tendance à privilégier la courgette à l’asperge dans un mélange. Tu peux faire autrement que le traditionnel 50/50 mais là, c’est toi qui vois. Ici, la tarte a été appréciée… même par ceux qui ne sont pas très « légumes verts ».

Si tu ne te sens pas prêt à réaliser la pâte, tu peux prendre une pâte brisée (ou sablée pour changer un peu) ; alors si tu es fan du thym, tu en ajoutes en fin de cuisson sur les légumes.

.

tarte asperge courgette et creme de roquette 02

.

Je t’invite aussi à regarder chez Carmencita comment couper sa pâte en épi pour un côté esthétique indéniable.

Lasagnes ricotta, brocoli et poireau

.

Lasagnes ricotta brocoli et poireau.
Préparation : 25 mn ; Cuisson : 25 mn.

Ingrédients pour 4 parts :
– des feuilles de lasagnes fraîches ou crues (maximum 250g),
– 1 brocoli (environ 250-300g),
– 300g de poireau,
– 1 yaourt brassé ou du fromage blanc (100g + 25g),
– 1 cuillère à soupe de lait facultative,
– 250g de ricotta,
– 250g de mozzarella,
– 2 cuillères à soupe + 2 cuillères à soupe de parmesan râpé,
– plantes aromatiques en quantité : persil et basilic,
– sel & poivre.

.
.
.

¤ Couper le poireau en quatre dans la longueur puis débiter de petits tronçons ; couper le brocoli en petits bouquets. Les cuire à la vapeur 5/6 minutes (ou 7 à 10 minutes à l’eau).

¤ Découper finement les plantes aromatiques. Râper ou débiter en tout-petits cubes la ricotta.

¤ Préchauffer le four à 200°C.

¤ Dans un saladier, mélanger la ricotta avec 100g de yaourt brassé ou de fromage blanc, deux cuillères à soupe de parmesan et 125g de mozzarella débitées en petits dés ou râpée. Ajouter les plantes aromatiques et la ricotta. Assaisonner. Pour fluidifier la préparation sans qu’elle devienne liquide, ajouter une cuillère à soupe de lait ou plus.

¤ Une fois les légumes cuits, les ajouter à la crème de ricotta en touillant.

¤ Dans le cas de feuilles de lasagnes crues, les précuire 4/5 minutes maximum dans de l’eau bouillante.

¤ Assembler les lasagnes : étaler les 25g restants de yaourt brassé ou de fromage blanc dans le fond du plat. Construire un premier niveau avec les feuilles de lasagnes puis recouvrir de la moitié de la garniture, monter un deuxième niveau de pâtes, y verser la seconde moitié de la garniture. Terminer l’assemblage avec un dernier niveau de lasagnes. Saupoudrer de deux cuillères à soupe de parmesan et de la seconde moitié de mozzarella râpée ou découpée en petits dés.

¤ Enfourner pendant 15 à 20 minutes à 200°C.

.
.

Il faut compter entre 500g et 600g de légumes en tout. Vous pouvez réaliser des lasagnes ‘tout brocoli’. J’ai utilisé 6 feuilles de lasagnes soit environ 100g mais je suis une petite joueuse.

Pour découper facilement des plantes aromatiques, glissez-les dans un verre (de cantine, 12,5 cl) et plongez les lames des ciseaux. Il suffit de s’activer environ 30 secondes pour obtenir le résultat souhaité.

Pour râper la mozzarella, l’astuce d’Anna & Olivia consiste à emballer la boule dans du film alimentaire ou un sac de congélation, de l’entreposer une heure au congélateur ; ensuite il ne reste plus qu’à employer une râpe à fromage.

.

Ma recette s’inspire largement de celle d’Olivia : lasagnes au brocoli et à la ricotta à base de lait concentré non sucré.
.

Boulgour pilaf au four, façon risotto rapido

.

Boulgour pilaf au fourPréparation : 7 mn ; Cuisson : 20 mn.

Ingrédients pour 4 parts :
– 240g de boulgour,
– 1 oignon,
– 75g de beurre,
– 50g de parmesan,
– 1 cube bouillon au choix.

.
.

¤ Peler et hacher l’oignon. Dans une casserole, le faire fondre dans 25g de beurre 2 à 3 minutes à feu moyen.

¤ Ajouter le boulgour et remuer en permanence jusqu’à ce que les grains deviennent translucides voire blancs nacré en évitant de les brûler (5 minutes maximum à feu fort)

¤ Mesurer l’eau pour obtenir deux fois et demie le volume de boulgour. Porter à ébullition dans une casserole en ajoutant le cube de bouillon.

¤ Dans un plat allant au four, verser le boulgour puis l’eau par-dessus. Enfourner à 180°C pendant 20 minutes.

¤ Une fois cuit, incorporer le restant de beurre et le parmesan en égrainant le boulgour à la fourchette.

.
.

Boulgour ou riz, même combat finalement.
J’ai testé divers types de fromages, « yabon » à chaque fois.
Le premier qui cafte… ! Pour aller encore plus vite et avoir moins de vaisselle à faire – même si j’ai un lave-vaisselle – je fais chauffer mon eau à la bouilloire. J’émiette mon cube sur le boulgour déjà prêt à partir au four et je verse l’eau par-dessus.

Concernant le bouillon, après mes multiples tests, mon préféré reste le bouquet garni (thym, laurier, persil). Si vous en utilisez un autre, il est possible de saupoudrer le plat de votre herbe aromatique favorite à la sortie du four. On peut aussi utiliser du sel aromatisé : attention toutefois, un cube de bouillon apporte déjà le sel nécessaire à votre repas.

.

Bref, une recette usée jusqu’à la corde… mais dont on ne se lasse pas ici !

On peut présenter le boulgour en cassolette ou en mini cocotte individuelle. Cela peut accompagner tout type de viande-poisson ou se marier avec d’autres légumes. Sans oublier que cela se réchauffe très bien au micro-onde : parfait pour la gamelle du midi.

.

Cette recette est une version revue et corrigée de celle présentée dans « On mange quoi ce soir ? » de Sylvia Gabet aux éditions de La Martinière.

Riz aux oignons caramélisés

.

riz aux oignons caramelises 01Pour trois parts :
– 180g de riz,
– 2 oignons,
– 1 ½ cuillère à soupe de miel,
– 1 tablette de bouillon (légumes de préférence),
– 20g de beurre,
– 1 verre d’eau (12cl),
– Sel & poivre,
– huile.

.
.

¤ Cuire le riz dans une casserole ou au rice cooker.

¤ Pendant ce temps, émincer les oignons. Les faire revenir à feu moyen dans une grande casserole huilée jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Saler et poivrer.

¤ Ajouter le beurre ainsi que la tablette de bouillon émiettée. Laisser cuire pendant 5 minutes.

¤ Verser les cuillères de miel et mélanger. Ajouter le verre d’eau puis gratter les sucs formés sur la paroi de la casserole pour les récupérer.

¤ Après 5 minutes de cuisson supplémentaires, ajouter le riz cuit. Remuer avec précaution puis servir.

.
.

Oh non, la vilaine ! Elle propose une recette avec un nombre impair de parts. Owi, que je suis méchante ! C’est simple, je pars sur un base de 60g de riz par personne (et c’est laaaargement suffisant).

Attention quant au choix du miel, certains s’avèrent relativement forts. Le miel d’acacia est suffisamment commun pour être apprécié par toutes les papilles. Lors de mon deuxième essai, j’ai utilisé du miel du châtaignier, j’ai été forte surprise par le goût.

On peut accompagner le riz aux oignons caramélisés d’un poisson, d’une viande ou de charcuterie comme du jambon cru coupés en lamelles. Pensez que si vous l’ajoutez sur les dernières minutes de cuisson, il va cuire et devenir salé ; si vous n’êtes pas sûr d’aimer, il suffit de l’ajouter hors feu, directement dans l’assiette. Avec du parmesan, c’est également très bon !

Comme toujours, le riz se conserve très bien au frais et accepte très bien un réchauffage au micro-onde.

.

J’ai réalisé deux versions :
¤ riz basmati, oignons classiques, miel d’acacia, parmesan et jambon cru,
¤ riz rouge, oignons rouges, miel de châtaignier et saucisse de Toulouse.
J’ai même testé sans oignon, c’est moins caramélisé mais l’ajout de miel se suffit à lui-même.

.

riz aux oignons caramelises 02

.

La recette provient de chez Tambouille.