Gaspacho

 GaspachoPréparation : 8 mn ; Repos : 60 mn.

Ingrédients pour un bon litre :
– 2 poivrons (460g),
– 3 tomates (400g),
– un peu de concombre (120g),
– 1 oignon rouge (160g),
– 1 gousse d’ail,
– paprika,
– sel & poivre.

.
.
.

¤ Couper en plus ou moins gros morceaux, assaisonner et mixer le tout.

¤ Laisser reposer au réfrigérateur une bonne heure pour déguster très frais.

.
.

Ce n’est pas parce que le soleil se fait la malle et qu’on se retrouve aux portes de l’automne qu’il faut se laisser aller. Zou, du gaspacho qu’il est bon, rien que pour le moral.
Tu peux en boire quand tu veux, petit déjeuner compris, c’est bon pour ton P.C. (Petit Corps)
Et puis n’hésites pas, il peut se conserver quelques jours au frais. Même mieux, tu peux te congeler des portions.

.

Tarte à l’oignon rouge & feta

.

Tarte a l oignon rouge et fetaPréparation : 8 mn ; Repos : 30 mn ; Cuisson : 20 mn.

Pour la pâte :
– 130g de farine de blé (T65),
– 120g de farine de seigle,
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– 1 cuillère à café de sel,
– 1 cuillère à café d’huile de sésame (facultatif),
– 20 feuilles de basilic,
– 75 ml d’eau tiède.
.


.
Ingrédients pour un moule standard :
– 1 cuillère à soupe de moutarde,
– 4 oignons rouges,
– 150g de feta,
– poivre,
– graines de sésame.
.

¤ Pour la pâte : mélanger les deux types de farine et le sel. Ajouter les huiles, les feuilles de basilic ciselées et l’eau ; malaxer jusqu’à obtenir un pâton non collant.

¤ Filmer la pâte et la laisser reposer au réfrigérateur 30 minutes.

¤ Préchauffer le four à 200°C.

¤ Foncer un moule à tarte en gardant une bonne épaisseur de pâte. Balayer le fond de la tarte avec la moutarde.

¤ Débiter les oignons en rondelles et la feta en petits cubes. Commencer par déposer les premiers et saupoudrer avec les seconds.

¤ Assaisonner et saupoudrer de graines de sésame.

¤ Enfourner pendant 20 minutes environ pour obtenir du croquant mais pas du brûlé.
.
.

Concernant les ingrédients, l’huile de sésame est réellement facultative. En ayant un pot à la maison, je m’y suis amusée mais cette huile étant très forte, on l’utilise avec parcimonie (et votre achat risquerait de durer une demi-éternité).

Pour les farines, on fait comme on veut/peut. Si vous avez différents types chez vous, c’est l’occasion de tester. La farine T45, la « Commune à nos placards » est aussi parfaite.
.

Ah, et pour la moutarde, vas-y mollo. Parce que j’ai fait la maligne en y mettant deux cuillères à soupe. Et comment te dire ? La moutarde m’est monté au nez, les larmes ont perlé aux bout des cils et j’ai agité les mains fort fort (comme ça si cela pouvait faire avancer le schmilblick). Enfin, je dis ça, je dis rien. Hein.
.

Voilà et je te montre comment les étoiles ont envahi mon plat 😉
.

Tarte a l oignon rouge et feta 02

 .

La base de ma recette provient de chez Sof vous invite.

Salade poisson & orange (à décliner)

.

salade poisson et orangePréparation : 13 mn ; Cuisson : 6 mn.

Pour 2 grosses parts :
– 250g de poisson (dorade, églefin, saint-pierre, merlu, lieu noir,…),
– 1 orange,- 250g de salade (laitue, salade iceberg,…),
– 1 demi oignon rouge,
– 10 cl de crème de soja (ou crème liquide),
– 1 cuillère à café de moutarde,
– 3 cuillères à soupe de jus d’orange,
– autres épices : piment de Cayenne, paprika…

.

¤ Dans une poêle chaude et huilée, faire revenir à feu moyen les filets de poisson environ 3 minutes de chaque côté. Dans un saladier, les écraser vulgairement à la fourchette pour en réaliser des bouchées.

¤ Enlever la peau de l’orange et débiter des morceaux de taille moyenne (taille pouvant entrer dans la bouche sans difficulté).

¤ Détailler en lanières la salade soigneusement lavée. Couper l’oignon en rondelles fines, les détacher en anneaux ; couper en deux les plus grands.

¤ Mélanger dans un saladier tous les ingrédients ci-avant.

¤ Préparer la sauce : mélanger crème de soja, moutarde, jus d’orange et épices.

.
.

Ça, c’est une base. On peut varier à l’infinité ! d’autres types de poissons ou de salade, des crevettes, du pamplemousse, du miel, de l’ail, de la sauce cocktail (ketchup + moutarde), jus de citron, olives, etc.

Osez la crème de soja. C’est très bon et je trouve qu’il y a un léger arrière goût de noisette. Elle est beaucoup plus goûtue que de la crème liquide basique et on en trouve partout maintenant.

.

Les quantités paraissent conséquentes à l’œil, mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit « que de salade ». D’ailleurs, pour mieux la couper en lanières : empiler les feuilles les unes sur les autres (5 à la fois), les rouler comme une crêpe et couper de fines tranches dans la largeur du rouleau.

La version photographiée : orange, sucrine, églefin, moutarde à l’ancienne, oignon rouge, crème de soja, paprika.

.

À vos fourchettes :

Madame Sioux a testé la recette et conseille un peu moins d’oignon (même rouge) pour ceux qui ne l’apprécient pas vraiment sous sa forme crue. Elle a utilisé de la mâche.

.

salade poisson et orange 02

Recette tirée de « salades fraîcheur » de Sélection du Reader’s digest.
.

Riz aux oignons caramélisés

.

riz aux oignons caramelises 01Pour trois parts :
– 180g de riz,
– 2 oignons,
– 1 ½ cuillère à soupe de miel,
– 1 tablette de bouillon (légumes de préférence),
– 20g de beurre,
– 1 verre d’eau (12cl),
– Sel & poivre,
– huile.

.
.

¤ Cuire le riz dans une casserole ou au rice cooker.

¤ Pendant ce temps, émincer les oignons. Les faire revenir à feu moyen dans une grande casserole huilée jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Saler et poivrer.

¤ Ajouter le beurre ainsi que la tablette de bouillon émiettée. Laisser cuire pendant 5 minutes.

¤ Verser les cuillères de miel et mélanger. Ajouter le verre d’eau puis gratter les sucs formés sur la paroi de la casserole pour les récupérer.

¤ Après 5 minutes de cuisson supplémentaires, ajouter le riz cuit. Remuer avec précaution puis servir.

.
.

Oh non, la vilaine ! Elle propose une recette avec un nombre impair de parts. Owi, que je suis méchante ! C’est simple, je pars sur un base de 60g de riz par personne (et c’est laaaargement suffisant).

Attention quant au choix du miel, certains s’avèrent relativement forts. Le miel d’acacia est suffisamment commun pour être apprécié par toutes les papilles. Lors de mon deuxième essai, j’ai utilisé du miel du châtaignier, j’ai été forte surprise par le goût.

On peut accompagner le riz aux oignons caramélisés d’un poisson, d’une viande ou de charcuterie comme du jambon cru coupés en lamelles. Pensez que si vous l’ajoutez sur les dernières minutes de cuisson, il va cuire et devenir salé ; si vous n’êtes pas sûr d’aimer, il suffit de l’ajouter hors feu, directement dans l’assiette. Avec du parmesan, c’est également très bon !

Comme toujours, le riz se conserve très bien au frais et accepte très bien un réchauffage au micro-onde.

.

J’ai réalisé deux versions :
¤ riz basmati, oignons classiques, miel d’acacia, parmesan et jambon cru,
¤ riz rouge, oignons rouges, miel de châtaignier et saucisse de Toulouse.
J’ai même testé sans oignon, c’est moins caramélisé mais l’ajout de miel se suffit à lui-même.

.

riz aux oignons caramelises 02

.

La recette provient de chez Tambouille.

Petits fours lardons & confit d’oignon rouge

.

petit four lardon confit oignon rouge.
Ingrédients pour deux pâtes brisées :
– 2 pâtes brisées,
– 300g de lardons,
– 300g maximum de confit d’oignons rouges (tout prêt ou maison).

.

Pâte brisée (ingrédients pour deux) :
500g de farine, 200g de beurre tempéré, 1 cuillère à café de sel, 16 cl de lait ou d’eau.
Mélanger tous les ingrédients et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et non collante.

.
.

.

¤ Dans une casserole chaude, dégraisser les lardons sans trop les cuire. Les réserver entre des feuilles d’essuie-tout pour absorber la graisse restante.

¤ Dérouler la pâte brisée sur une épaisseur de 2 à 4 mm. La découper avec un emporte-pièce de 4 cm de diamètre ou un verre de cantine.

¤ Sur chaque pièce, déposer une demi cuillère à café de confit d’oignons rouges puis à la main, quelques lardons sur le dessus. Déposer chaque pièce sur du papier cuisson ou un tapis en silicone.

¤ Enfourner à 180°C durant 15-20 minutes.

.
.

Veillez à ne pas trop cuire les lardons au moment du dégraissage sous risque de vous retrouvez avec des allumettes non pas croustillantes mais presque cramées à la fin de cuisson.

Vous pouvez réaliser les petits fours à l’avance : soit vous réalisez le montage et vous les gardez au frais jusqu’au moment de les cuire ; soit vous réalisez entièrement la recette jusqu’à la fin de la cuisson et vous les réchauffez au four quelques minutes avant de servir.

.

Personnellement, j’ai réalisé la pâte brisée la veille, que j’ai gardée au réfrigérateur. Le jour J, par manque de temps – et de place – j’ai cuit tous les petits fours et les ai réservés à température ambiante jusqu’au moment de servir. Sachez qu’on peut les conserver au réfrigérateur quelques jours et on peut les réchauffer quelques secondes au micro-ondes (cependant, cela donne un côté plus mou aux canapés) ; mais cette méthode convient pour les restes. Ne servez pas des petits canapés flapis à vos invités de marque, voyons.

.

N’effectuez pas la recette avec de la pâte feuilletée sous peine de voir votre garniture glisser de son canapé. (Oui, j’ai testé. Et oui, c’est moche).

.