Cake tandoori

.

cake tandoori 01Préparation : 19 mn ; Cuisson : 40 mn.

 Pour un cake :
– 2 blancs de poulet (200g),
– 70g de Cheddar, mimolette ou fromage fondu,
– 1 tomate (ou 50g de tomates séchées),
– 25g de concentré de tomate (facultatif),
– 1 oignon,
– 150g de farine,
– 1 cuillère à café de levure (facultatif),
– 3 œufs,
– 4 cl +2 cuillères à soupe d’huile d’olive,
– 10 cl de lait,
– 4 cuillères à soupe d’épices tandoori.
Préparation toute prête d’épices tandoori ou à réaliser soi-même : piment doux, piment fort, paprika, ail, cannelle, thym, laurier, coriandre, sel, cumin, poivre noir, girofle.

.
.

¤ Construire le mélange d’épices et y verser les deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans un petit récipient.

¤ Badigeonner les blancs de poulet avec le mélange d’épices et laisser reposer une heure au frais si possible.

¤ Découper les blancs en petits dés et les faire revenir à feu doux, couvercle fermé dans une petite casserole. Remuer régulièrement.

¤ Découper l’oignon en cubes et l’ajouter au poulet, ainsi que la tomate fraiche. Continuer la cuisson quelques minutes encore. Dans le cas de tomates séchées, les émincer et les réserver.

¤ Râper le fromage ou le découper en petits dés.

¤ Mélanger tous les ingrédients, bien récupérer le suc au fond de la casserole avec une maryse.

¤ Enfourner 40 minutes à 200°C. Protéger le haut du cake avec du papier d’aluminium s’il dore trop vite ou trop fort.

.
.

Comme je consomme peu d’épices tandoori pour avoir une préparation toute prête chez moi, je la construis selon mes envies et la disponibilité des épices. C’est ainsi que cette fois, j’ai pu mettre de la coriandre fraiche, de la menthe aussi (!) mais que j’ai banni le cumin – qui n’a pas sa place dans notre cuisine – ai supprimé le piment fort – pour sauver la vie de mon palais – et ai oublié expressément les clous de girofle, n’ayant pas de poudre.

J’ai utilisé des tomates séchées et du concentré car j’avais quelques restes à terminer, une tomate fraiche convient très bien.

 .

Personnellement, je ne mets pas au frais le poulet pour le faire mariner, je trouve que cela ne change absolument pas le goût. Par contre, le cuire avec les épices est tout dans l’intérêt.
Le cake se réchauffe très bien au micro-onde et se conserve quelques jours au réfrigérateur.

 .

Votre cake ne ressemblera pas à celui de ma photo, car j’y ai ajouté des colorants alimentaires en poudre pour obtenir cette couleur particulière (je te jure, c’est voulu !)

.

 cake tandoori 02  cake tandoori 03
.

Ma recette s’appuie sur celle de ChefNini.

Publicités

Naan (pain indien)

.

Préparation : 12 mn ; Repos facultatif : 3-4 heures ; Cuisson : 5 mn.

Ingrédients pour 4 naans :
– 200g de farine,
– 1 yaourt,
– 8 portions de fromage fondu (kiri, vache-qui-rit, chavroux, etc.),
– 2 bonnes pincées de sucre,
– 2 pincées de levure,
– sel à convenance,
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,
– 5 cl d’eau chaude,
– un peu de ghee ou de beurre fondu.

 .

¤ Mélanger la farine, le sucre, la levure, le yaourt, l’huile d’olive, le sel et l’eau chaude et pétrir jusqu’à obtenir une pâte. L’assouplir en la jetant plusieurs sur le plan de travail tout en pétrissant (ou laisser le crochet d’un robot ménager faire son travail),

¤ Laisser reposer la pâte à température ambiante entre 3 et 4 heures (très grandement facultatif),

¤  Mélanger vigoureusement le fromage fondu pour former une pâte homogène,

¤ Préchauffer pendant 15 minutes le four à 300°C si possible, à la température la plus haute à défaut,

¤ Séparer la pâte en 4 portions égales. Prendre une portion, l’aplanir au rouleau à pâtisserie en formant un rond. Déposer une grosse noix de fromage au centre. Rabattre les bords au centre pour fermer le naan, pour obtenir une forme de bourse. Aplatir en posant le plat de la main entièrement sur le naan. Retourner la pâte – afin que la fermeture se retrouve contre le plan de travail – et aplanir délicatement au rouleau.

¤ Déposer les naans sur un tapis de cuisson en silicone ou sur du papier de cuisson. Descendre la température du four à 260°C, enfourner les naans et laisser cuire 5 minutes ; lorsque de légères taches dorées apparaissent sur le dessus, les naans sont cuits.

¤ A la sortie du four, déposer au pinceau le ghee ou le beurre sur la surface du naan.

.
.

Concernant le fromage fondu, j’ai tout testé, même des mélanges kiri/chavroux (oui, madame !). J’ai également utilisé du fromage blanc à la place du yaourt. Par contre, je n’ajoute pas de sel, le fromage fondu en comportant suffisamment.

 .

Je réalise des cheese naans uniquement sur envie ; autant vous dire que les 3/4 heures de repos conseillées sont toujours zappées. Je n’ai pas vu de différence quant au goût du naan, mais je suppose que c’est pour assouplir au maximum la pâte.

N’ayant pas de four proposant 300°C ou 260°C, je fais un compromis et je le préchauffe ainsi que je cuis les naans à 275°C.
.

 .

La recette simplissime mais ô combien probante vient de chez Pankaj, visionnez sa vidéo pour confectionner les naans.
.

Croque-cake

.

Préparation : 18 mn ; Cuisson : 30 mn ; Repos : 15 mn.
 .
Pour un croque-cake :
– ½ paquet de pain de mie,
– 3 tranches de jambon blanc (cuit),
– 200g de fromage,
– 20 cl de crème liquide,
– 4 œufs,
– sel, poivre et muscade.

.

¤ Enlever la croûte du pain de mie et retailler les tranches aux dimensions du moule à cake.

¤ Mélanger œufs et crème et assaisonner ; découper en deux chaque tranche de jambon.

¤ Disposer comme suit : une couche de pain de mie, puis une tranche de jambon (les deux moitiés), du fromage, la crème. Recommencer ainsi jusqu’à remplir le moule.

¤ Terminer par une couche de pain de mie et tasser avec les mains.

¤ Enfourner le moule 30 minutes à 180°C. En fin de cuisson, attendre 15 minutes avant de le démouler.

.
.

Concernant le fromage, vous pouvez utiliser du gruyère mais je vous conseille fortement d’inclure un fromage plus goûtu comme du Comté, de la raclette, du cheddar ou de la mimolette. Pour le mien, j’ai utilisé des restes de raclette (4 tranches dispersées sur la totalité du cake) et ai complété avec du gruyère râpé.

A titre indicatif, j’ai réalisé un cake à 3 étages donc 4 couches de pain de mie (12 tranches de pain de mie soit 3 tranches par couche). Je sais, attendre 15 minutes avant de déguster, c’est comme se retenir de baver devant une religieuse pâtissière : impossible. Mais vous pouvez le faire, vrai de vrai. Ce repos est primordial pour la bonne tenue de votre cake.

.

Le croque-cake se conserver parfaitement au frais pendant une semaine (mais la couche du pain de mie dessus ne garde pas son croquant, elle devient moelleuse à cause de l’humidité).  Il est suffisamment appétant pour vous ouvrir l’appétit au petit déjeuner, une tranche fine de croque-cake en plus de votre petit déjeuner traditionnel et vous tiendrez jusqu’au déjeuner sans talons dans l’estomac. Il se réchauffe facilement au micro-ondes, 1 à 2 minutes.

.

 

.

Une envie subite de chez Anne D.
.

Hachis parmentier aux patates douces et jambon

.

Cuisson : 40 mn ; Préparation : 22 mn.

Ingrédients pour 6 petites parts :
(ou 4 grosses, ou 5 moyennes)
– 500g de pommes de terre,
– 500g de patates douces,
– 8 tranches de jambon,
– 4 + 1 kiri,
– 10 cl de crème liquide,
– 20g + 10g de beurre,
– échalote, herbes aromatiques

.

.

¤ Eplucher les pommes de terre et les patates douces. Couper les premières en petits morceaux et les secondes en plus gros. Les cuire à l’eau environ 20/25 minutes.

¤ Pendant ce temps, mixer ou couper finement le jambon, ajouter les herbes aromatiques, l’échalote et les 4 kiri.

¤ Ecraser grossièrement à la fourchette les pommes de terre et les patates douces bien égouttées. Intégrer 1 kiri, la crème liquide et les 20g de beurre.

¤ Dans un plat, étaler le jambon puis le mélange de pommes de terre et de patates douces. Tracer des sillons à la fourchette et déposer les 10g de beurre. Enfourner pendant 10 minutes à 210°C.

 .

Le kiri peut bien sûr être remplacé par un autre fromage de votre choix ou par de la crème liquide pour les non amateurs. Le kiri est très apprécié des enfants – et donc de moi – et devient un atout indéniable au moment de servir.

Pour une purée, on conseille un mélange 50/50 pour profiter d’un goût plus subtil avec les patates douces. Je vous conseille de couper les patates douces en gros morceaux et les pommes de terre en petits car les premières cuisent plus vite que les secondes ; avec des tailles différentes, cela vous permet tout de même de les cuire ensemble, à point. Vous pouvez bien entendu faire de la purée 100% pommes de terre ou 100% patates douces. La patate douce est autant apprécié dans les plats salés ou les desserts pour son côté sucré. Les enfants l’adorent !

Ne lésinez pas sur les herbes aromatiques, c’est très agréable. J’ai choisi la ciboulette et le persil. Pour ce dernier, vous pouvez garder les tiges puisqu’elles sont très odorantes cette année.

 .

Voilà, une petite variation du hachis parmentier traditionnel :
1°- car je suis une fainéante, j’en prépare beaucoup car cela se conserve bien au réfrigérateur,
2°- doublée d’une volonté de fer à ne pas gaspiller les aliments : patates douces et jambon étaient sur le feu du bûcher de Sainte Péremption.

.

   

.