Curry de patates douces, pommes de terre, courgettes et petits pois

Curry patate douce pomme de terre petits pois courgettePréparation : 15 mn ; Cuisson : 35 mn.

Pour 6 parts :
– 3 patates douces (350g),
– 100g de petites pommes de terre,
– 1 oignon rouge,
– 2 courgettes (350g),
– 350g de petits pois,
– épices : curry, gingembre, curcuma, épices cajun, sel & poivre,
– une poignée de cacahuètes non salées concassées grossièrement,
– 40 cl de crème/lait de coco.
. Lire la suite

Publicités

Boulettes lentilles corail et coco

boulette lentilles corail et cocoPréparation : 18 mn ; Cuisson : 28 mn.

Ingrédients pour 14 boulettes :
– 1 gousse d’ail,
– 200g de lentilles corail,
– 80g de tomates confites,
– 150g de semoule de blé fine,
– 60g de noix de coco râpée,
– 1 cuillère à soupe d’épices (curry, curcuma, paprika,…)
– sel & poivre,
– farine,
– 5 cuillères à soupe d’huile végétale.

Pour la sauce :
– 20 cl de crème de coco,
– du jus de citron,
– sel & poivre.

.

¤ Éplucher et ciseler la gousse d’ail.

¤ Rincer les lentilles corail. Les verser dans une casserole et couvrir d’eau. Ajouter la gousse d’ail, la cuillère à soupe d’épice choisie et du sel. Porter à ébullition pour laisser cuire à feu doux, couvercle fermé 20 minutes, jusqu’à évaporation complète de l’eau.

¤ Dans un bol, verser la crème de coco et assaisonner selon convenance.

¤ Dans un mixer, verser les lentilles corail, les tomates confites et réduire jusqu’à l’obtention d’une purée lisse.

¤ Dans un saladier, verser la purée et y mélanger la semoule et la noix de coco râpée.

¤ Dans le creux des mains, façonner des boulettes plus grandes qu’une noix ; puis les rouler dans la farine.

¤ Dans une sauteuse, verser  l’huile végétale : faire dorer les boulettes 8 minutes au total en les retournant régulièrement. Les déposer sur une feuille de papier essuie-tout pour enlever l’excédent d’huile puis servir bien chaud avec la sauce.

.

Pour la sauce, veillez à acheter de la crème de coco et non du lait, car elle est bien plus consistante.
Si les boulettes sont trop friables entre vos mains, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’eau.

Nous avons obtenu 14 grosses boulettes, elles sont très consistantes : 5 pour un déjeuner (voire 6 pour les grands mangeurs), 4 suffisent pour un dîner.
Les boulettes se réchauffent très bien au micro-ondes.

.

Vos suggestions :
Julie Cherry Sailor a aussi testé et elle a beaucoup aimé. Elle a également obtenu une quinzaine de boulettes.

.

Ce plat provient de chez Les recettes de Juliette.

.

Madeleines d’omelette pour apéritif

.

madeleines d'omelette (lardons, ciboulette, curry)

.

.
.

Préparation : 3 mn ; Cuisson : 10 mn.

Ingrédients pour 16 empreintes à madeleines :
– 150g de lardons,
– 4 œufs,
– 4 cuillères à soupe de crème (liquide ou épaisse),
– 50g de gruyère,
– 1 cuillère à café bombée de curry (facultatif),
– sel, poivre et ciboulette ciselée.

.

.

¤ Préchauffer le four à 180°C.

¤ Cuire les lardons dans une petite casserole selon les préférences (moelleux ou grillés).

¤ Casser les œufs dans un bol et les battre. Ajouter tous les autres ingrédients.

¤ Au choix : 1°) déposer les lardons dans les contenants puis verser la préparation par-dessus, 2°) mélanger les lardons à la préparation et verser dans les empreintes.

¤ Cuire l’omelette à 180°C pendant 10 minutes environ.

.
.

J’utilise des empreintes à madeleines mais je pense qu’on peut utiliser aussi des moules à financiers ou petits biscuits ou des moules à muffins à condition de ne les remplir qu’au tiers ou à demi.

 .

J’ai réalisé les deux options, lardons en premier ou mélangés à la préparation avant de verser : si c’est votre premier essai, je vous conseillerai le 2°) comme ça vous ne vous retrouverez pas avec des lardons dans un contenant sans préparation à mettre par dessus (je ne voudrai pas être tenue responsable des mots d’oiseau que vous pourriez alors énumérer)

.

C’est ce que j’appelle de l’ultra rapide et avec un peu de chance, vous avez les ingrédients chez vous pour un apéritif improvisé. Les lardons se remplacent aisément par du jambon, du fromage en dés – divin avec du Comté ! – ou des petits morceaux de tomates (pour cette dernière version, ajouter 5 minutes de cuisson)

.
Vos suggestions :
Drenka en réalise au saumon fumé.
.

Risotto de potiron aux noisettes et aux raisins

.

Préparation : 14 mn ; Cuisson : env. 20 mn.

Pour deux bonnes parts :
– 100g de riz (à risotto de préférence),
– 1 oignon,
– 300g de chair de potiron,
– 40g de noisettes/amandes/mélange des deux (une petite poignée),
– 15g de raisins secs ou moelleux,
– 1 noisette de beurre,
– 2 cuillères à soupe de parmesan,
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,
– 1 pincée de curry/cumin/paprika/cardamome/muscade (au choix),
– 500 ml d’eau,
– 1 cube de bouillon.

.

¤ Découper en petits cubes la chair à potiron ainsi que l’oignon. Les faire revenir dans l’huile d’olive sur feu moyen dans une casserole. Faire cuire environ 5 à 8 minutes. Poivrer et ajouter la pincée d’épice.

¤ Dans un contenant – type doseur avec bec verseur –  déposer le cube de bouillon et verser de l’eau bouillante par-dessus. Bien mélanger.

¤ Dans la casserole où se trouvent potiron et oignon, ajouter le riz en pluie et ajouter louche après louche le bouillon. A chaque louche, sur feu moyen, remuer et attendre que l’eau soit bue par le riz avant de rajouter une cuillère. Le processus dure environ une dizaine de minutes.

¤ Pendant ce temps, concasser grossièrement vos noisettes/amandes/mélange des deux.

¤ A la fin de la cuisson, ajouter le parmesan, le beurre,  les oléagineux et les raisins. Servir immédiatement.

 .
.

Pour le riz, vous pouvez acheter du riz spécial « à risotto » ou utilisez votre riz habituel : ne perdez pas de vue que pour le cuire, il vous faut pour 1 volume de riz = 2 volumes d’eau (volume pas poids !)

 .

Pour concasser vos noisettes et amandes, vous avez un pilon et vous allez vous en sortir comme un(e) chef. Vous avez seulement un rouleau à pâtisserie : déposez vos noix sur une planche, recouvrez d’un torchon propre et martelez les noix en tenant le rouleau comme un pilon. Vous n’avez ni l’un, ni l’autre ; utiliser un marteau pour taper sur les noisettes recouvertes (pas sur les doigts de préférence). Ça fonctionne très bien, j’ai utilisé ce système D durant des années.

 .

A la maison, nous avons utilisé du curry car le cumin n’est pas apprécié par tout le monde. Après avoir goûté en cours de route – je plaide coupable ! – j’ai décidé de rajouter un peu de sauge pour alléger le goût au niveau du palais. Je me suis auto surprise du résultat léger mais sans équivoque. Lors d’une seconde confection, on a trouvé que la cardamome se mariait très bien avec le potiron.

.

C’est la Fille de Bric’n’Broc qui m’a fait salivé cette semaine…
.