Chocolat et caramel beurre salé, la tarte Twix

Préparation : 60 mn ; Cuisson : 25 mn.

tarte chocolat caramel beurre salePour une tarte :

Ingrédients pour la pâte :
– 250g de farine
– 125g de beurre tempéré,
– 1 jaune d’œuf,
– ½ cuillère à café de sel,
– 50 à 100ml d’eau,
Ou une pâte brisée toute prête

Ingrédients pour le caramel :
– 250g de sucre,
– 2 cuillères à soupe d’eau,
– 100g de beurre demi-sel,
– 170ml de crème liquide entière.

Ingrédients pour la ganache chocolat :
– 200g de chocolat noir pâtissier
– 150ml de crème liquide,
– 30 g de beurre.
. Lire la suite

Fish pie

fish piePréparation : 20 mn ; Cuisson : 60 mn.

Pour 6 parts :
– 750g de pommes de terre,
– 1 oignon,
– 5 cuillères à soupe de Martini blanc,
– 260g de yaourt grec ou fromage blanc,
– 300g de crème épaisse,
– 10g de Maïzena + 20g d’eau,
– 750g de poissons (cabillaud, sole, haddock,…) et crevettes,
– 100g de petits pois surgelés,
– 100g de fèves surgelées.
. Lire la suite

Gâteau de crêpes au Nutella

Gateau de crepes au NutellaPréparation : 60 mn ; repos : 12h ; Cuisson : 15 mn.

Ingrédients pour une vingtaine de crêpes :
– 30g d’huile neutre,
– 6 œufs,
– 250g de farine,
– 250 g de fécule de maïs (ou 250g de farine),
– 1 litre de lait.

Ingrédients pour la ganache :
– 250g de Nutella,
– 150g de crème liquide,
– 25 à 40g d’eau selon consistance,
– sucre glace ou cacao amer pour le saupoudrage final.

Pour la pâte à crêpes :
Si vous utilisez un blender, ajoutez d’un seul coup tous les ingrédients dans l’ordre indiqué. Mixez peu de temps à vitesse minimale.
Sinon dans un saladier, ajoutez les ingrédients un à un en mélangeant, et terminer le lait en le versant d’un long filet. Si vous possédez un bras girafe pour la soupe, il s’avère très efficace contre les grumeaux.
Laissez reposer minimum 30 minutes à température ambiante, 3 heures au réfrigérateur.

.

¤ Préparer la pâte à crêpes et laisser reposer.

¤ Faire sauter les crêpes sans verser d’huile préalablement dans la poêle. Veiller à ne pas trop les cuire : atteindre juste une très légère coloration.

¤ Facultatif – Découper le bord des crêpes pour qu’elles soit calibrées : appuyer un saladier renversé ou un couvercle de casserole sur la montagne de crêpes et faire le tour avec un couteau très aiguisé. Puis les laisser reposer jusqu’à complet refroidissement.

¤ Pendant ce temps, préparer la ganache : dans un bol, verser la pâte à tartiner avec la crème liquide. Faire réchauffer au bain marie ou quelques secondes au micro-ondes. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène. Ajouter de l’eau si la pâte ne peut être étalée facilement avec un pinceau ou le dos d’une cuillère.

¤ Monter le gâteau : sur un assiette plate, commencer par déposer une crêpe, étaler de la ganache au Nutella jusqu’à l’extrême bord avec un dos de cuillère à soupe ou un pinceau , déposer une nouvelle crêpe et continuer jusqu’à épuisement. Terminer le gâteau par une crêpe.

¤ Filmer le gâteau, ajouter un poids (planche à découper en bois par exemple) sur le dessus si le gâteau ne semble pas compact et laisser reposer de préférence une nuit complète.

¤ Sortir le gâteau de crêpes 15 minutes avant consommation. Saupoudrer de sucre glace ou de cacao amer et servir en découpant des parts au couteau aiguisé.

 .
.

Je conseille d’accompagner le gâteau de crêpes avec de la crème anglaise.

Le calibrage entre crêpe et ganache est assez subjectif. J’ai opté pour la « finesse ». Je mets peu de ganache, pour qu’on voit la crêpe de dessous par transparence et réalise des crêpes fines. Je verse une louche dans ma poêle, fais tourner la préparation pour que le fond soit recouvert et passe par-dessus bord dans le saladier, la préparation restante.

Si vous souhaitez couper les bords, je vous conseille de le faire au moment où les crêpes sont cuites. J’ai découpé après le montage final du gâteau et c’était digne d’un numéro de cirque.

Des ganaches, on en croise de toutes sortes, j’ai fait le choix de ne pas ajouter beurre et chocolat pâtissier à mon Nutella mais vous trouverez aisément des recettes sur le net, avec du mascarpone aussi (la recette est réalisable avec toutes pâtes à tartiner, maison comprise). Mais on retourne au premier point : le calibrage entre crêpe et ganache.
Ma ganache est assez fluide, elle peut s’échapper du gâteau mais elle se solidifie avec le  repos au frais.

J’ai préféré opter pour le cacao amer en saupoudrage car j’avais peur que le gâteau soit déjà suffisamment sucré. Monsieur aurait finalement opté pour le sucre glace.
Si vous souhaitez réaliser des formes très facilement, vous pouvez les tracer sur papier ou sur feuille plastique et les placer avant saupoudrage.

 .

Le gâteau de crêpes au Nutella était un cadeau de Saint-Nicolas, il a donc fallu que je cache mes méfaits (pot de Nutella, bouteille de lait et de crème terminés) et j’ai entreposé ce dessert… dehors !

.

Gateau de crepes au Nutella 04 Gateau de crepes au Nutella 06

Gateau de crepes au Nutella 07

Gateau de crepes au Nutella 03 Gateau de crepes au Nutella 05

.

Madeleines d’omelette pour apéritif

.

madeleines d'omelette (lardons, ciboulette, curry)

.

.
.

Préparation : 3 mn ; Cuisson : 10 mn.

Ingrédients pour 16 empreintes à madeleines :
– 150g de lardons,
– 4 œufs,
– 4 cuillères à soupe de crème (liquide ou épaisse),
– 50g de gruyère,
– 1 cuillère à café bombée de curry (facultatif),
– sel, poivre et ciboulette ciselée.

.

.

¤ Préchauffer le four à 180°C.

¤ Cuire les lardons dans une petite casserole selon les préférences (moelleux ou grillés).

¤ Casser les œufs dans un bol et les battre. Ajouter tous les autres ingrédients.

¤ Au choix : 1°) déposer les lardons dans les contenants puis verser la préparation par-dessus, 2°) mélanger les lardons à la préparation et verser dans les empreintes.

¤ Cuire l’omelette à 180°C pendant 10 minutes environ.

.
.

J’utilise des empreintes à madeleines mais je pense qu’on peut utiliser aussi des moules à financiers ou petits biscuits ou des moules à muffins à condition de ne les remplir qu’au tiers ou à demi.

 .

J’ai réalisé les deux options, lardons en premier ou mélangés à la préparation avant de verser : si c’est votre premier essai, je vous conseillerai le 2°) comme ça vous ne vous retrouverez pas avec des lardons dans un contenant sans préparation à mettre par dessus (je ne voudrai pas être tenue responsable des mots d’oiseau que vous pourriez alors énumérer)

.

C’est ce que j’appelle de l’ultra rapide et avec un peu de chance, vous avez les ingrédients chez vous pour un apéritif improvisé. Les lardons se remplacent aisément par du jambon, du fromage en dés – divin avec du Comté ! – ou des petits morceaux de tomates (pour cette dernière version, ajouter 5 minutes de cuisson)

.
Vos suggestions :
Drenka en réalise au saumon fumé.
.

Banoffee pie

.

Préparation : 22 mn ; repos : 4 heures max.
.

Pour 6 à 8 parts :
– 150 g de biscuits au beurre de type palets bretons,
– 75 g de beurre fondu,
– 2 ou 3 bananes,
– environ 1/2 pot de confiture de lait,
– 25 cl de crème entière liquide Fleurette montée en chantilly (peu sucrée),
– un peu de cacao pour saupoudrer (facultatif).

.

¤  Emietter à la main les biscuits, les napper de beurre, bien mélanger le tout. Tasser la préparation pour obtenir un fond de pâte dans un plat aux bords hauts chemisé.

¤ Laisser durcir au frigo environ 30 minutes (jusqu’à 60 minutes si vous doublez les doses).

¤ Tartiner ce fond de pâte de confiture de lait, puis y ajouter les bananes coupées en rondelles. Napper le tout de crème chantilly. Saupoudrer éventuellement de cacao.

¤ Retour au frigo, laisser le tout environ 2 à 3 heures avant dégustation.

.

Et voilà, c’est on ne peut plus simple 🙂
Après avoir réalisé moult tests, seule la crème entière liquide de Fleurette a su ravir nos cœurs. Si vous n’avez pas de robot électroménager, vous pouvez la monter au batteur (ou à la fourchette pour les très-courageux) : il faut que votre crème soit disposée plusieurs heures au frais avant utilisation et battue dans un contenant très froid, entreposé 15/20 minutes au congélateur. Dans le doute, n’hésitez pas à utiliser du fixateur de chantilly chimique qu’on trouve en petits sachets, il n’y a aucune honte. N’oubliez pas également que le sucre glace est un fixateur naturel.
Pour le saupoudrage, préferez du 100% pur cacao de type Van Houten.

.
Vous pouvez réaliser votre banoffee pie sur une assiette plate, mais il va falloir travailler ses bords pour qu’il soit régulier. Un plat à hauts bords est plus simple la découpe des parts sans sortir le gâteau ; par exemple, un plat à gratin en pyrex. Si le papier sulfurisé ne veut pas se laisser faire malgré l’aide de pinces à linge (oui, j’ai testé); il ne vous reste plus qu’à bien beurrer votre plat en verre. En sachant que si vous faites votre vaisselle à la main, de l’huile de coude risque d’être nécessaire.

.

Même s’il savère que je suis un bec sucré, je mange rarement de pâtisseries (enfin, en comparaison d’un terrien moyen). Le banoffee pie est mon gâteau préféré. Comme toujours la recette a été étudiée pour mon palais intransigeant ; il existe autant de minuscules variations dans la recette que de cuisiniers au monde.

.

.

P.S. : je remercie tous les proches qui ont pensé à moi lorsqu’ils ont partagé la recette du banoffee pie dans le cadre des Jeux Olympiques 😉

.