Salade de pâtes ‘à l’italienne’

.

Salade de pâtes à l'italienneCuisson : 9-10 mn ; Préparation : 7 mn.

Pour 4 parts :
– 250g de pâtes Farfalle,
– 1 melon,
– 8 tomates cerise,
– 12 feuilles de basilic,
– 150g de feta ou de mozzarella,
– 4 tranches de jambon cru,
– 3 cuillères à soupe d’huile (tournesol ou colza),
– jus de citron
– sel & poivre.
.

.

¤ Cuire al dente les pâtes choisies. Une fois bien égouttées, ajouter l’huile pour éviter qu’elles ne collent en refroidissant.

¤ Débiter en petits morceaux le fromage et le melon ; détailler le jambon cru en lanières dans la largeur des tranches. Les morceaux de tomate doivent pouvoir être mangés en une bouchée,  les couper en cubes si nécessaire.

¤ Mélanger tous les ingrédients et assaisonner. Servir frais.

.
.

C’est LA salade dont tout le monde raffole autour de nous.

Cette salade peut se préparer à l’avance, à condition de séparer les ingrédients et de ne les réunir qu’au dernier moment ; au risque de voir le jambon cru tourner au contact des autres aliments. (oui, cela nous est arrivé).

L’avantage de la préparation la veille est la fraicheur : mais on peut aussi penser à mettre le melon au frais quelques heures avant de cuisiner.
.

Nous avons aussi testé une version à l’huile d’olive, aimant beaucoup celle-ci, mais c’était beaucoup moins fameux. Alors une sorte de pâte est une sorte de pâte, mais juré, la Farfalle est LA forme génialissime pour cette recette. On a essayé les macaroni, et bien de suite, c’est beaucoup moins fun.
.

Bon, tu testes, tu reviens vers moi pour me dire ô combien tu as trop trop aimé.
.

Salade quinoa-boulgour aux crevettes

.

salade quinoa boulgour crevettePréparation : 8 mn ; Cuisson : 12 mn.

Pour une grosse part :
– 200g de quinoa ou de boulgour (ou les deux),
– 6 grosses crevettes (cocktail),
– 2 bonnes poignées de roquette,
– 1 pomme,
– 6 tomates cerise,
– menthe (facultative).

.

¤ Dans l’eau bouillante salée, verser le boulgour-quinoa et faire cuire pendant 12 minutes.

¤ Débiter les autres ingrédients en petits morceaux et mélanger le tout.

.
.

Mon mélange pré construit contient du quinoa, du boulgour blond et du boulgour rouge. Établissez le mélange souhaité si vous avez plusieurs céréales. En semi-froid (soit juste après cuisson des céréales), la salade est très agréable. Mais on peut bien évidemment confectionner sa salade en avance pour laisser refroidir boulgour et quinoa avant d’entreposer au réfrigérateur.
J’avais une pomme granny sous la main, mais toute variété est la bienvenue.

Une crevette cuite est forcément rose. Si celles que vous avez achetées sont grises, c’est qu’elles sont crues. On peut les cuire quelques minutes au micro-ondes ou dans une petite casserole.

Côté sauce, j’ai tout testé (mais pas tout en même temps) : huile d’olive, jus de citron, vinaigre balsamique, vinaigre de cidre, sauce soja. Allez-y de bon cœur avec ce qui vous donne envie.

Cette salade froide se conserve plusieurs jours au réfrigérateur, c’est donc le moment d’en confectionner « un peu plus ». Toute salade se conserve mieux sans sauce. Assaisonnez uniquement au moment de servir.

.

quinoa boulgour.

Cette recette a été découverte chez BabaKitchen.
.

Salade de radis aux poires, sauce fromage blanc

.

salade de radis aux poiresPréparation : 17 mn.

Ingrédients pour deux parts :
– 150g de radis rouges débarrassés de leurs fanes,
– 1 poire mûre mais ferme,
– 1 demi-concombre,
– 100g de fromage blanc,
– un peu de ciboulette,
– ½ cuillère à soupe de raifort,
– 2 cuillères à soupe de jus de citron,
– sel (gomasio ou autre mélange bienvenu).

.

¤ Couper les fanes et la queue des radis. Puis découper chacun en quartiers.

¤ Laver la poire sans la peler. La couper en quatre, l’épépiner puis la trancher en petits tronçons.

¤ Peler le demi-concombre, le coupe en deux dans la longueur et le débiter en tranches fines.

¤ Répartir les fruit et légumes dans des bols, ciseler la ciboulette au-dessus.

¤ Mélanger le fromage blanc avec le jus de citron, le raifort et le sel.

.
.

Oui, une salade sucré-salé encore une fois. Mais c’est bon, mangez-en !

On peut :
– remplacer la poire par une pomme, je conseille la Granny Smith pour son goût acidulé.
–  faire une sauce moitié fromage blanc, moitié-crème liquide.
– préférer le vinaigre de Xérès, la sauce soja ou toute autre ; mais ayez la main légère, il serait bête de cacher le goût du fruit.
– accompagner la salade de fines tranches de pain légèrement grillées.

.

salade de radis aux poires

.

Recette tirée de « salades fraîcheur » de Sélection du Reader’s digest.
.

Salade poisson & orange (à décliner)

.

salade poisson et orangePréparation : 13 mn ; Cuisson : 6 mn.

Pour 2 grosses parts :
– 250g de poisson (dorade, églefin, saint-pierre, merlu, lieu noir,…),
– 1 orange,- 250g de salade (laitue, salade iceberg,…),
– 1 demi oignon rouge,
– 10 cl de crème de soja (ou crème liquide),
– 1 cuillère à café de moutarde,
– 3 cuillères à soupe de jus d’orange,
– autres épices : piment de Cayenne, paprika…

.

¤ Dans une poêle chaude et huilée, faire revenir à feu moyen les filets de poisson environ 3 minutes de chaque côté. Dans un saladier, les écraser vulgairement à la fourchette pour en réaliser des bouchées.

¤ Enlever la peau de l’orange et débiter des morceaux de taille moyenne (taille pouvant entrer dans la bouche sans difficulté).

¤ Détailler en lanières la salade soigneusement lavée. Couper l’oignon en rondelles fines, les détacher en anneaux ; couper en deux les plus grands.

¤ Mélanger dans un saladier tous les ingrédients ci-avant.

¤ Préparer la sauce : mélanger crème de soja, moutarde, jus d’orange et épices.

.
.

Ça, c’est une base. On peut varier à l’infinité ! d’autres types de poissons ou de salade, des crevettes, du pamplemousse, du miel, de l’ail, de la sauce cocktail (ketchup + moutarde), jus de citron, olives, etc.

Osez la crème de soja. C’est très bon et je trouve qu’il y a un léger arrière goût de noisette. Elle est beaucoup plus goûtue que de la crème liquide basique et on en trouve partout maintenant.

.

Les quantités paraissent conséquentes à l’œil, mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit « que de salade ». D’ailleurs, pour mieux la couper en lanières : empiler les feuilles les unes sur les autres (5 à la fois), les rouler comme une crêpe et couper de fines tranches dans la largeur du rouleau.

La version photographiée : orange, sucrine, églefin, moutarde à l’ancienne, oignon rouge, crème de soja, paprika.

.

À vos fourchettes :

Madame Sioux a testé la recette et conseille un peu moins d’oignon (même rouge) pour ceux qui ne l’apprécient pas vraiment sous sa forme crue. Elle a utilisé de la mâche.

.

salade poisson et orange 02

Recette tirée de « salades fraîcheur » de Sélection du Reader’s digest.
.

Kartoffelsalat

.

Préparation : 17 mn ; Cuisson : 20 mn ; Repos : 24 heures.
.

Ingrédients pour deux parts :
– 250g de pommes de terre,
– 1 gros cornichon à l’ancienne (aigre-doux),
– 12,5 cl de bouillon,
– 1/8 de poivron rouge,
– 1/4 d’oignon,
– 20g de mayonnaise,
– de la ciboulette.

.

¤ Cuire les pommes de terre dans l’eau entre 20 et 30 minutes selon leur grosseur. Les couper en rondelles d’environ 5mm d’épaisseur et les faire tremper dans le bouillon aussi longtemps que possible.

¤ Egouter les pommes de terre et ajouter le reste, ciselé aussi finement que possible. Bien mélanger (avec l’alternative de tout mettre dans un grand tupperware et de secouer dans tous les sens) ; et compléter avec la moyonnaise.

.

——————–~*

.

Tout est dans la « possibilité » comme tu peux le voir.
Kartoffelsalat veut dire « salade de pommes de terre » mais j’utilise le terme allemand car chez nous, elle désigne spécifiquement cette recette et aucune autre.

Le cornichon n’est pas celui piquant, assez connu en France mais bien le cornichon aigre-doux, célébrité de la marque Kuhn. Les marques de distributeur en produisent également. L’oignon peut aussi être rouge si l’envie vous prend, cela rajoute du goût.

Pour les pommes de terre, le mieux est de les laisser « mariner » dans le bouillon minimum 24 heures à l’avance. Vous pouvez bien sûr, une fois le bouillon refroidi, mettre votre saladier sous film alimentaire et le stocker au réfrigérateur.
.

L’avantage de la kartoffelsalat est qu’elle se conserve plusieurs jours au frais sans souffrir, on peut donc en préparer beaucoup à la fois et d’avance.

N’ajoutez la mayonnaise qu’au dernier moment soit avant de déguster, sinon elle se délite dans les quelques gouttes de bouillon qu’il reste. Si vous souhaitez l’alléger, diviser la dose totale en deux : la première moitié de mayonnaise, la seconde de yaourt ou de fromage blanc ; à mélanger préalablement avant de l’ajouter à la salade..

En Allemagne, les plats cuisinés au rayon traiteur sont beaucoup plus nombreux et variés qu’en France. Monsieur a donc expérimenté plusieurs la recette pour s’approcher au plus près de ses souvenirs de la kartoffelsalat parfaite. Il l’a rendue également plus légère car il lui semble que le tout baignait allègrement dans de la sauce. Je vous livre donc ici pratiquemment une recette-grand-secret-de-famille, notez l’honneur que je vous fais 🙂

Cette recette connait un très grand succès dans notre entourage et on nous demande souvent d’en préparer quand l’heure des pique-nique a sonné.

.