La cuisine de la semaine #36

.

. Ce petit rendez-vous initié par Madame Sioux est à retrouver sur le blog participatif et collectif éponyme. Pour voir les photos en plus grand, il suffit de cliquer dessus. . .

.

Semaine n°16, cela bouge dans les placards ! Même si cela ne se voit pas particulièrement sur les photos ci-dessous, il y a plus de légumes et fruits dans mon alimentation. Crois-le ou non cher lecteur, c’est plus difficile que je croyais. Évidemment, j’ai attendu la bonne période – celle où je peux manger froid sans me transformer en glaçon –, ça aide.

Ensuite, j’ai tenté de faire en sorte que les féculents soient une toute petite part de mes repas mais pas la base. Aucun intérêt pour le corps de les supprimer totalement. Ce qui veut dire a contrario, qu’il m’a fallu tripler les portions de mes légumes et doubler celles des fruits. Et là non plus ce n’était pas chose aisée car n’oublions pas que la liste des fruits et légumes en avril (clic) se réduit à peau de chagrin, surtout qu’il y en a « beaucoup » que je n’aime pas vraiment. Je crois que le mois d’avril est encore pire que ceux d’hiver pour mon museau !

Je te fais donc remarquer – avant que tu ne cries scandale en commentaire – que j’ai fait deux entorses : le concombre et la tomate frais mais en toutes petites quantités (leur saison commence en mai). Les photos de fraises chez les copines me mettent l’eau à la bouche. Mais je suis forte, je tiens. (et je suis accessoirement, pleine de bave aussi).

Le plus dur est de faire de cette nouvelle donne des portions fruits & légumes, une habitude : « back to basics ». Ah et j’ai aussi sérieusement freiné sur tous les trucs trop bons au goût et mauvais au corps tels que les crèmes, le fromage râpé, les gâteaux, la charcuterie aussi (mais avec l’apport de protéines, je ne la supprimerai pas).

Du coup, j’ai partagé deux recettes beaucoup plus légères cette semaine : salade de radis aux poires et salade de poisson à l’orange. Pas de secret, elles vous ont moins plu. On est définitivement tous attirés par le gras (mais c’est rattrapable).

.
.

Lundi 15 avril
On commence doucement la semaine : pain ‘pita’ fourré au concombre, à la mangue et au blanc de dinde (avec plein de paprikaaaaa).

J’ai également testé la recette d’Ephée concernant son pain au riz noir à la cocotte : j’ai utilisé des farines différentes (étant moins fournie) mais c’est plutôt bon… sauf que j’ai oublié le sel ! Et si tu n’as jamais goûté du pain sans sel, tu ne peux pas comprendre. Ceci dit, c’est parfait pour les tartinades salées.

.

La cuisine de la semaine 36 01  La cuisine de la semaine 36 02  La cuisine de la semaine 36 03

.

Mardi 16 avril
La fameuse salade de poisson à l’orange pour le déjeuner.

Sinon pour le soir, tu remarqueras que « les petits bols, c’est la vie » : radis rouges, les restes de la salade, tartine de mon pain avec du tarama et fromage blanc & ananas.

.

La cuisine de la semaine 36 04  La cuisine de la semaine 36 05

.

Mercredi 17 avril
On termine le paquet de pains pitas (oui, la flemme de les faire moi-même, je change mes habitudes, mais doucement) : là, c’est une version blanc de dinde, ananas, tomates séchées et fromage de chèvre.

.

La cuisine de la semaine 36 06

.

Jeudi 18 avril
Carottes râpées (crues !), vinaigre balsamique et graines de pavot, riz et champignons frais et fromage blanc & ananas pour le déjeuner.

Le soir, c’est soupe de fanes de radis avec de la pomme de terre. C’est le jour des courses donc on maximise le consommable et chez nous, on « recycle » (et nous n’avons pas de lapin à qui les donner). Je ne te mets pas de photo, car c’est sans doute le cliché le moins sexy d’internet.

.

La cuisine de la semaine 36 07

.

Vendredi 19 avril
Tagliatelles : pâtes et tarama qui donnent une version bien plus rose que sur photo et une version tagliatelles de pâtes un peu, tagliatelles de poireaux beaucoup.

Le soir, c’est le tour de la salade de radis à la poire.

.

La cuisine de la semaine 36 08  La cuisine de la semaine 36 09  salade de radis aux poires

.

Week-end 20 et 21 avril
Ouuuh, j’ai réalisé en grandes quantités, une de mes salades préférées : boulgour, concombre, tomates, oignon rouge, radis rouges (et basilic)

Le samedi soir, nous dévorons le demi-plat congelé de hachis parmentier canard pommes de terre et patates douces que j’avais cuisiné en janvier.

.

La cuisine de la semaine 36 10  La cuisine de la semaine 36 11  La cuisine de la semaine 36 12

.

Publicités

13 réflexions sur “La cuisine de la semaine #36

  1. Pingback: La cuisine de la semaine #73 – La carotte est cuite | La cuisine de la semaine

  2. bah moi ça me fait rêver ta semaine de cuisine!
    ça commence à redevenir coloré, à sentir le soleil et ça me donne faim. J’aimerai bien aussi faire comme toi,(réduire la quantité de certains trucs), mais c’est pas encore moi qui décide à la cuisine >.<
    Par contre super le site avec saison des fruits et légumes

      • bah des fois j’essaie de faire des trucs en douce
        ça plait au frangin, pas à la mère ou inversement parce que ya ceci ou cela qui va pas avec le régime de l’une ou les goûts de l’autre.
        ça me gave un peu -beaucoup- en fait
        du coup je profite de mes WE chez mon chéri pour cuisiner un peu et varié (surtout varié et manger des légumes) et je profite de mes passages chez ma belle maman pour manger des légumes à volonté (ya pas un repas sans légumes chez elle!)

        • Ah je comprends :/ Il ne te reste plus qu’à patienter un peu pour avoir un chez-toi. Tu arrives déjà à trouver quelques moments pour fêter les légumes 😉

          • oui même si du coup on fait des entorses et qu’on prend plutôt les légumes qui nous font envie que ceux de saison!
            faudrait que j’étudie le site que tu as mis pour voir quoi cuisiner et quand ^^

            n’empêche vivement l’été et son lot de fruit et légumes en salade fraîche!

            • Moi je me suis fait des mémo que je mets sur le réfrigérateur : ceux du mois en cours, ceux de M+1 et M+2. 1°) comme ça tu n’as pas à te demander quel délai dois-tu compter pour l’arrivée de certains fruits/légumes (ou si l’entorse est vraiment grande) 2°) cela te motive à tenir bon. Par exemple, les fraises françaises non cultivées en serre, c’est officiellement mai que la saison démarre. Mais si tu avais achetées la semaine dernière, c’est moins grave qu’en janvier ! Et que pour les attendre, on compte désormais en jours et non en semaines. (enfin, c’est un exemple)

              • bizarrement les fruits je suis plus au courant que pour les légumes (du coup en hiver je suis pas trop au courant niveau légume à part les patates toute l’année, les poireaux, les navets et les choux, des classiques donc!)
                genre quand je vois des fraises en hiver ou des melons/pêches/pastèques maintenant sur les étals je fais des yeux énormes! d’ailleurs les fraises je me retiens, même si j’en ai déjà mangé une fois, mais c’était pas moi qui les avais prises 😛
                là les beaux jours arrivent (enfin aujourd’hui c’est octobre -_-) donc j’ai hâte de savoir ce qu’on va trouver dans le potager de mes beaux-parents (qui en ont toujours trop) pour faire mes « courses ».

              • Et non, pas les poireaux justement 🙂 Je croyais aussi pour les choux, mais non, même le chou fleur a sa période. Oh la joie de pouvoir piocher dans un vrai potager !

    • Bon du coup, j’ai fait une cure d’ananas, entre plats salés, dans le fromage blanc et les yaourts aux fruits, pfiou ! On va faire une petite pause off, je crois 😀

Donner un coup de fourchette

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s