Soupe dite « chinoise » améliorée

.

Ingrédients pour environ 8 parts :
– 250g de pâtes chinoises+ 2L d’eau,
– 3 champignons séchés (facultatifs),
– environ 100g de champignons de Paris,
– 200g de viande de bœuf (steaks hachés ou rumsteck),
– 30g de fèves,
– 1,5L d’eau + un peu d’eau pour les champignons séchés,
– persil et coriandre,
– 1 tablette de bouillon de bœuf (10g),
– 3 cuillères à soupe de sauce soja,
– 2 cuillères à soupe de Sauceline (facultatives).

 .
.

¤ Cuire les pâtes chinoises selon les indications du paquet. Généralement faire bouillir 2 litres d’eau, ajouter les pâtes chinoises, attendre la reprise de l’ébullition puis couper le feu et laisser gonfler les pâtes durant 4 minutes.

¤ Égoutter les pâtes chinoises et les laisser dans la passoire ; déposer un couvercle pour les maintenir un peu au chaud.

¤ Dans un petit bol, mettre les champignons séchés et ajouter de l’eau frémissante. Les bloquer au fond du bol avec un poids (un verre par exemple) afin qu’ils soient bien imprégnés.

¤ Émincer les champignons de Paris. Tailler en fines tranches le rumsteck ou débiter en petits morceaux les steaks hachés (décongelés s’il y a lieu). Une fois les champignons séchés gonflés, les tailler en petit cubes.

¤ Dans une très grande casserole ou un faitout, faire bouillir 1,5L, ajouter la tablette de bouillon de bœuf et la sauce soja. Rajouter tous les champignons, la viande de bœuf, les fèves (sans décongélation si surgelées) et cuire le tout sur feu moyen environ 15 minutes.

¤ A la fin de la cuisson, verser les pâtes cuites dans la préparation et attendre la reprise de l’ébullition. En fin de course, rajouter la Sauceline si nécessaire et les plantes aromatiques. Servir aussitôt.

 .
.

Concernant les ingrédients, tout est interchangeable, modifiable et choisis selon le budget.

Dans le commerce, on vend souvent des pâtes chinoises et non des nouilles. C’est la présence d’œuf (ou non) qui donne le « titre ». On en trouve facilement dans tout type de commerce.

On peut préférer une version « rumsteck, champignons de Paris frais, fèves fraiches » ou une version plus standard/rapide/pour petites bourses avec du steak haché, des champignons de Paris en conserve et des fèves surgelées, cela sera tout aussi bon. Les champignons séchés – noirs ou non – sont facultatifs.

Si on veut rester dans la thématique « asiatique », on peut remplacer les fèves par du chou chinois (mais le bok choy, pas le chou qu’on vous vend partout sous le terme « chou chinois »… qui n’en est pas un) ou du bambou. Sinon, des haricots verts, des petits pois ou des carottes coupées en petits morceaux peuvent faire votre bonheur. Vous pouvez également inclure des germes de soja ou du tofu. C’est liberté-liberté !

Si vous n’aimez pas la sauce soja, remplacez par du vinaigre (balsamique ou de Xérès).

 .

Je n’utilise pas l’eau de cuisson des pâtes pour préparer ma soupe car je trouve qu’elle a une odeur particulière et préfère à cause des conservateurs la jeter (ou la conserver pour les plantes (mais si ce n’est pas bon pour nous, pourquoi le serait-ce pour les plantes)). Mais la majorité des personnes conservent cette eau pour le reste de la soupe ; dans ce cas-là, enlevez tout de même 500ml après la cuisson des pâtes. Le côté « flotte » de la soupe peut vous paraitre désagréable si vous aimez les veloutés. Vous pouvez ajouter de la Sauceline pour épaissir le tout mais si j’en mets 2 cuillères à soupe, c’est juste pour le geste puisqu’il faudrait plutôt y verser un paquet entier ; sachez-le 😉
.

La soupe se conserve très bien plusieurs jours au frais et peut se congeler parfaitement. La difficulté est de doser vos parts à cause des aliments. Le mieux est encore de prendre un de vos bols standards, de le remplir et de mettre le contenu dans un sac de congélation (afin d’éviter qu’il y ait trop d’ingrédients dans l’un puis trop de liquide dans l’autre).

.

Présentez armes : cuillère à soupe… et fourchette pour manger cette soupe. Et peut-être même des bavoirs récupérateurs pour les moins doués d’entre nous 😀

.

Publicités

14 réflexions sur “Soupe dite « chinoise » améliorée

    • Dis-toi qu’elle est inratable 🙂 Les ingrédients ne peuvent pas être trop cuits et cela ne peut pas cramer au vu de l’importance de l’eau.

  1. Pingback: La cuisine de la semaine #11 « La carotte est cuite

  2. Bonjour !
    Une recette que j’adore, c’est réconfortant comme plat !
    Je viens seulement de voir tes commentaires sur mon blog, ça me fait plaisir 🙂 Et cela me permet de découvrir ton blog, il me plait beaucoup.
    Pour répondre à ta question, le saucisson à cuire se trouve je pense de partout, là c’était au rayon boucherie de Carrefour. J’espère que tu en trouveras et que tu te laisseras tenter par mon saucisson brioché ^^
    Belle journée,
    Alice

    • Ok 🙂 Bon, je fais mes courses en ligne et ils n’en vendent pas :/ Je cours à la suggestion, mais je pense qu’il va falloir que je me débrouille autrement. Merci !

  3. Pingback: La cuisine de la semaine #15 « La carotte est cuite

  4. Pingback: La cuisine de la semaine #24 « La carotte est cuite

  5. Aujourd’hui je me suis inspirée de cette recette pour faire nouilles brocolis poulet champignons ciboule : c’était très bon 😀 très facile, et très parfumé. J’ajouterai peut-etre une étoile de badiane la prochaine fois 🙂

Donner un coup de fourchette

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s