Kartoffelsalat

.

Préparation : 17 mn ; Cuisson : 20 mn ; Repos : 24 heures.
.

Ingrédients pour deux parts :
– 250g de pommes de terre,
– 1 gros cornichon à l’ancienne (aigre-doux),
– 12,5 cl de bouillon,
– 1/8 de poivron rouge,
– 1/4 d’oignon,
– 20g de mayonnaise,
– de la ciboulette.

.

¤ Cuire les pommes de terre dans l’eau entre 20 et 30 minutes selon leur grosseur. Les couper en rondelles d’environ 5mm d’épaisseur et les faire tremper dans le bouillon aussi longtemps que possible.

¤ Egouter les pommes de terre et ajouter le reste, ciselé aussi finement que possible. Bien mélanger (avec l’alternative de tout mettre dans un grand tupperware et de secouer dans tous les sens) ; et compléter avec la moyonnaise.

.

——————–~*

.

Tout est dans la « possibilité » comme tu peux le voir.
Kartoffelsalat veut dire « salade de pommes de terre » mais j’utilise le terme allemand car chez nous, elle désigne spécifiquement cette recette et aucune autre.

Le cornichon n’est pas celui piquant, assez connu en France mais bien le cornichon aigre-doux, célébrité de la marque Kuhn. Les marques de distributeur en produisent également. L’oignon peut aussi être rouge si l’envie vous prend, cela rajoute du goût.

Pour les pommes de terre, le mieux est de les laisser « mariner » dans le bouillon minimum 24 heures à l’avance. Vous pouvez bien sûr, une fois le bouillon refroidi, mettre votre saladier sous film alimentaire et le stocker au réfrigérateur.
.

L’avantage de la kartoffelsalat est qu’elle se conserve plusieurs jours au frais sans souffrir, on peut donc en préparer beaucoup à la fois et d’avance.

N’ajoutez la mayonnaise qu’au dernier moment soit avant de déguster, sinon elle se délite dans les quelques gouttes de bouillon qu’il reste. Si vous souhaitez l’alléger, diviser la dose totale en deux : la première moitié de mayonnaise, la seconde de yaourt ou de fromage blanc ; à mélanger préalablement avant de l’ajouter à la salade..

En Allemagne, les plats cuisinés au rayon traiteur sont beaucoup plus nombreux et variés qu’en France. Monsieur a donc expérimenté plusieurs la recette pour s’approcher au plus près de ses souvenirs de la kartoffelsalat parfaite. Il l’a rendue également plus légère car il lui semble que le tout baignait allègrement dans de la sauce. Je vous livre donc ici pratiquemment une recette-grand-secret-de-famille, notez l’honneur que je vous fais 🙂

Cette recette connait un très grand succès dans notre entourage et on nous demande souvent d’en préparer quand l’heure des pique-nique a sonné.

.

   

Advertisements

22 réflexions sur “Kartoffelsalat

  1. Pingback: La cuisine de la semaine #01 « La carotte est cuite

  2. Pingback: La cuisine de la semaine #02 « La carotte est cuite

  3. Erk ! J’aime pas les gros cornichons. Ca me rappellera toujours une recette horrible de chez ma correspondante :
    une assiette à soupe, remplie à ras bord de gelée, dans laquelle il y avait un gros cornichon et une tranche de viande dedans (du porc il me semble). C’était juste immonde. Depuis, je ne supporte pas de voir un bout de gelée, et berk les gros cornichons allemands !

  4. Pingback: {Résultats} Pique-Nique Party « Kaellie's World

  5. Pingback: Pain d’épices (comme on l’aime) « La carotte est cuite

  6. Dis-moi, j’ai un doute, tu fais cuire les pommes de terre et après tu les coupes en rondelles et les fais mariner dans un bouillon ? Mais c’est quoi comme bouillon ? Froid, chaud ?
    😉

    • Toutes les réponses à tes questions sont indiquées dans le billet 🙂 Dans l’ordre : 1°) on cuit, 2°) on coupe 3°) on fait mariner. Le bouillon, peu importe qu’il soit chaud ou froid au départ puisque ce n’est pas sa chaleur qui compte mais bien le temps de « trempage » donc il sera forcément froid à un moment donné. Je le réalise avec du bouillon chaud pour gagner du temps (j’indique « une fois le bouillon refroidi »). Le bouillon, c’est comme bon te semble, selon tes préférences : cube nature, poule, bœuf, herbes aromatiques…

      • C’est bien ce que j’avais lu, ce qui m’étonne c’est que les pommes de terre ne finissent pas par se démolir comme quand on les laisse cuire trop longtemps mais c’est peut-être que la quantité de bouillon n’est pas suffisante ?
        Encore une question bête, pourquoi dis-tu que tu fais avec du bouillon chaud pour gagner du temps ?

        • Non, c’est la qualité de la pomme de terre 🙂 Rien ne vaut les bio ! (et j’en ai testées pas mal). Pour diluer mon cube de bouillon, j’utilise de l’eau chaude en fait. Celle de l’eau de cuisson des pommes de terre si on ne craint pas.

          • Ça y est, j’ai essayé ! Trop bonne et trop facile à préparer en fait 😉
            J’avais tort de m’inquiéter pour le ramollissement des patates, elles ne bougent pas du tout (même les « pommes de terre de conso » que j’achète en vrac au supermarché). Par contre elles ont un super goût après et c’est vrai qu’on peut les manger sans mayo, même si c’est quand même meilleur avec.
            En plus, c’est cool, j’en ai encore pour midi !!!! Miam ! Et merci.

            • Ah je suis contente que cela te plaise 🙂 Héhé, oui la mayo, c’est pour les gourmands. On prépare rarement de cette salade pour un seul repas nous non plus…

Donner un coup de fourchette

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s